Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Mer 20 Juil - 18:49

Ce matin, dans une petite ferme de Kilcrohane suspendue au-dessus de l'océan, Ailill URNAGHAN, dans un curieux ballet de béliers à tête noire, de photographes et de caméras, signait son premier contrat professionnel. 18 ans, et un salaire de 1816 tackis, un record absolu ! Le jeune Irlandais n'a pas de faiblesse, il deviendra, on le devine, le meilleur coureur de la planète. L'équipe d'Irlande a conscience d'avoir une pépite en son sein. On raconte d'ailleurs qu'un commando armé de la LTR a rendu une visite de courtoisie à Piersan et Tycoonboys ce matin pour parler des futures sélections du jeune prodige.

Entretien radiophonique auquel participaient Gino BARTALI (manager de Bartali), Michele BARTALI (manager de La Route est Belle), la Dame-Blanche-de-Gino (gérante de la team La Voisine aux LTR), Léa-212 et Ailill URNAGHAN:

Gino (en anglais): Présente-toi en quelques mots et parle nous d'abord de ta saison passée.
Ailill (en gaélique): Je ne comprends pas ce que vous me dites. Je préfère parler italien. Je suis Irlandais, je suis né ici, entre la tourbe, les fougères et les lacs. C'est un pays rude. Mes parents travaillent la terre, mais mes ancêtres étaient pêcheurs. Je viens de fêter mes 18 ans. Pour fêter ça, je suis allé en vélo boire une Beamish à Dingle, mais je suis un gars sérieux, pas du genre à faire n'importe quoi. Il y avait pourtant une bonne ambiance, avec l'équipe U17 au grand complet, Kevin McGUINESS (Shopitos, D4f), Cillian DOYLE (Les Guenilles, D4d), Daragh WALSH (Tycoonboys, D3b), Asling McQUAID (BMC2, D2), Rafer BURKE (Quick-Step, D4h), Steve COURT (Utopia, D4c) et Senan O'MEARA (Giro, D4b). Tous des néo-pros, qui sortent d'une saison exceptionnelle pour l'Irlande.

Gino (en italien): Justement, cette saison ?
Ailill (en italien): Un échec total. Lennart (HEINO, ndlr) finit avec 477 points, moi 445. Je n'ai pas beaucoup couru, peut-être une douzaine d'épreuves, mais j'ai gâché quelques belles occasions. Je montre quand même que je suis un coureur assez complet. Il n'y a que le vallon avec lequel je suis fâché. C'est un problème, parce que la moitié des courses du calendrier est parsemée de bosses...

Gino: Pourquoi avoir choisi de signer chez La Route est Belle ?
Ailill: C'est une histoire assez extraordinaire, et vous la connaissez. Je voulais une équipe qui m'offre un statut de leader et où je me sente en famille. Les grandes armadas de D1 ne m'attiraient pas. Le soir de ma première course, et de ma première victoire chez les U17, en contre-la-montre, vous m'attendiez sitôt la ligne franchie. Vous m'avez dit que Robbie (McEWEN, ndlr) prendra sa retraite dans trois-quatre ans, et vous m'avez convaincu. J'ai donc signé un pré-contrat, parce que l'équipe Bartali me semblait présenter tous les avantages. Mais vous vous êtes trompé de document, parce que le contrat portait en en-tête le nom de votre filiale filiale. J'ai failli dénoncer le contrat, mais Michele (BARTALI, ndlr) a su me convaincre. La Route est Belle est une équipe ambitieuse. Le duo que j'aurais pu former avec Sebastian (ALDINGER, ndlr) était alléchant, mais la perspective de rejoindre une équipe immédiatement compétitive l'a emporté.
Michele: Cette histoire de contrat me paraît énorme. A moins que Gino ait voulu faire un beau cadeau à son fils (rires). J'étais absent, ce jour-là. Je suivais mes seniors, Eklund et Engländer. Et le lendemain, tu avais l'air désemparé, mais je sais qu'au fond de toi tu es content qu'Ailill ait signé chez moi.

Gino: Justement, Michele, que comptes-tu faire pour travailler ton diamant brut ?
Michele: Les courses de team, les courses VIP et les sélections nationales pour les cinq saisons qui viennent suffiront. Il ne s'agit pas de griller le meilleur coureur de sa génération, même en D1. Là, on est en plein stage montagne. Donc Ailill suit ses nouveaux coéquipiers. Ensuite, on verra. Peut-être vallon ou contre-la-montre, parce que je pense qu'Ailill peut briller dans les Grands Tours. On a l'embarras du choix, il passe partout. Autrefois, la spécialité de la maison, c'était le foncier, la résistance. On a peut-être l'équipe la mieux rôdée dans ce domaine.

Gino: Ailill, quelles ont été tes surprises dans ta nouvelle équipe ?
Ailill: Elle est très soudée. Le groupe compte seize coureurs, donc un jeune Italien va nous quitter. L'amalgame entre les jeunes et les anciens est une réussite. Les jeunes Néerlandais ne font pas bande à part. Ils ont accepté que l'équipe quitte Maastricht et s'installe à Cork. Ils m'impressionnent tous. Le patron m'a promis la D1 dès la saison 13. Le groupe ne devrait pas trop évoluer dans les trois saisons qui viennent.

Gino: Quel est ton rêve de coureur ?
Ailill: Je ne rêve pas. J'ai des ambitions. Je ne serai vraiment compétitif que dans une dizaine d'années. Arrivé à pleine maturité, je veux gagner la D1, avec toute l'équipe, et en individuel. Et remporter un Tour d'Irlande, bien sûr.

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Tycoon le Mer 20 Juil - 20:01

Communiqué de l'agent des Tycoonboys au 20/07/2011 à 22h01:
Après avoir reçu une visite de l'équipe la Route est Belle ayant pour but de "pistonner " la nouvelle pépite Irlandaise de la Team, pour lui assurer de l'expérience en course et un entrainement intensif. Notre manager Tycoon, fut tout d'abord choqué voyant un objectif purement égoïste de la part de Michele BARTALI. Mais après réflexion, et surtout après l'intervention de Daragh WALSH ( nouvel arrivant dans l'équipe ayant couru toute la saison dernière aux côtés du jeune prodige) qui venta les mérites de Ailill, c'est avec le sourire que Tycoon annonça poliment à l’intéressé qu'il allait réfléchir à sa proposition, malgré que d'autres aient leur place dans l'immédiat. Voyant en Aillil un futur porte drapeau pouvant mener toute la génération u17 au titre dans 3 saisons, cela lui parut une proposition alléchante.

Fin du communiqué.
avatar
Tycoon

Messages : 893
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 23
Localisation : Irlande

http://www.velo-manager.com/index.php?page=equipe&id=1915

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Tycoon le Jeu 21 Juil - 16:01

La nouvelle dream team irlandaise pour la saison 16 (je crois^^) déja :
-Ailill URNAGHAN 18 ans (La route est belle ) 1816
-Kevin MACGUINESS 18 ans (ShopitosCycling) 1609
-Daragh WALSH 18 ans (Tycoonboys) 1583
-Asling MACQUAID 18 ans (BMC 2) 1583

J’espère que d'autres vont s'y rajouter mais ça a de la gueule pour l'instant.
avatar
Tycoon

Messages : 893
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 23
Localisation : Irlande

http://www.velo-manager.com/index.php?page=equipe&id=1915

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par fra37 le Jeu 21 Juil - 22:17

Ole heinar Haavardsholm lui mènera la vie dure au petit irlandais. Mad
avatar
fra37

Messages : 4183
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 24
Localisation : Paris, Tours, Angers, Les Sables d'Olonnes, Pamiers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Ven 22 Juil - 6:55

Ses commentaires: "Apprentissage bien difficile dans les VIP, je termine dernier à Saas, et j'évite de peu la même correction lors des deux autres. Par Lugh Samildhanach, que ça roule vite ! J'ai bien apprécié la piste et les chronos, je suis content de mes performances. Je m'entraîne en montagne, j'espère progresser beaucoup sur le Galibier et le Ventoux d'ici la saison prochaine. A priori, trois ans montagne et deux ans contre-la-montre, avec les stages en vallon, peut-être. Et à partir de 23 ans, travail foncier. Mais d'ici là..."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Dim 24 Juil - 19:24

"Dernier à Avallon, je boirai le calice jusqu'à la lie (l'hallali, on me souffle). Un immense merci à Tycoon, qui m'a offert mon premier maillot national. Déçu de ne pas avoir tenu les roues des deux Roumains. Ravi de battre 12 coureurs, dont l'équipe d'Autriche au grand complet. Mais la principale satisfaction, c'est le podium de Quinn (O'CEALLAIGH, ndlr). C'est lui qui termine le plus fort. En plus, regardez ses performances en 1ère division ! J'adore le cyclo. En travaillant la montagne et le foncier, j'espère y remporter quelques succès, mais je ne serai jamais au niveau d'un Grant ou d'un Hörnqvist. J'ai aussi suivi la course de Darag (WALSH, ndlr) chez les seniors. Je lui mets 54 secondes, et il termine dernier (rires): il m'a offert une smithwick's, c'était mythique. On a fêté le podium de Quinn avec toute l'équipe, Piersan et Tycoon sont repartis cahin-caha."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Lun 25 Juil - 10:07

"Reims-Auxerre, course réservée aux U21, je finis 13ème et 6ème d'un groupe de 17 coureurs, malgré une crevaison. J'ai profité du travail de mes coéquipiers, notamment de Karol (BEZJAK, ndlr). Je n'ai pas réussi à prendre la roue de Rhys (McLOUGHLIN, ndlr), mais je suis content de cette course. A Tarbes, je finis bon dernier (mais premier Irlandais), et épuisé, et je chute même sous la flamme rouge. Mon compagnon de galère, un Kazakh, m'a largué dans le Tourmalet. Au contre-la-montre par équipes, cinq équipes engagées, la Loganteam nous bat de deux secondes, mais je suis content d'avoir suivi mes coéquipiers jusqu'au bout, alors que j'ai assuré les premiers relais. Quels métronomes !"

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Tycoon le Lun 25 Juil - 18:38

2ème selection en espoir pour les deux jeunes irlandais de 18 ans( MacGuiness devait être du voyage mais je ne l'ai pas trouvé...^^), il paraitrait que les tonneaux soient déja en place en haut de l'arrivée à Granon. Objectif: tout donner dans les premiers kilomètres pour le leader et finir tranquillement la choppe à la main .
avatar
Tycoon

Messages : 893
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 23
Localisation : Irlande

http://www.velo-manager.com/index.php?page=equipe&id=1915

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Mar 26 Juil - 11:35

Il est là, MacGuiness: http://www.velo-manager.com/index.php?page=coureur&id=101909

"Je fais 34ème sur 58 à L'Alpe-d'Huez, en U21, à des années-lumière des coureurs d'ASA: quelle armada ! Je montre quelques progrès dès le lendemain dans L'Alpe-d'Huez, escaladée une deuxième fois (91ème sur 100, mais avec les seniors cette fois). Bon dernier au Pied Tyrolien, en plein entraînement montagne, je prends un gros éclat sur pavé, à Oostende, là où certains m'annonçaient comme le futur Daneels. La satisfaction, je l'obtiens pour ma quinzième course, la quatorzième en VIP (antichambre du circuit UVM), avec mon premier podium. Bon, c'était du cousu main: une U19 organisée par le manager, avec 30 partants. Mais il y avait beaucoup de futurs flandriens de 19 ans. Au départ, j'avais le plaisir de retrouver Asling (McQUAID, ndlr), avec qui nous avons fait un sacré numéro au Gratin Dauphinois la saison dernière. Un coureur de la Bartali, Dieuwert Van Springel, a attaqué à mi-course, mais je n'ai pas paniqué. Un peu plus loin, j'ai réussi à m'extraire du peloton, à la faveur d'un secteur pavé, en compagnie de Windsor, Hushovd et Danek, trois Flandriens en herbe, tous de 19 ans, et j'ai même réussi à battre Windsor au sprint. Mais le grand bonheur, c'est en rentrant à l'hôtel, lorsque j'ai reçu un coup de téléphone de Tycoon qui m'annonçait que je vais retrouver Daragh (WALSH, ndlr) pour porter les bidons de nos coéquipiers de la sélection nationale entre Moûtiers et le col du Granon (ou plutôt en sortant de Moûtiers). Je vais rencontrer Seamus EWING, Lugh McCARTHAIGH (Lee McCARTHY, ndlr), les frères AIKEN (James, Dylan et Colin, ndlr), Kevin O'BRIAIN et Nial McLOCHLAIN.

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Mar 26 Juil - 20:13

"J'apprends le métier, et c'est dur. A Ussel, j'ai porté les bidons. Au Mont Pinson, je termine dernier, en Andorre, je prends très cher mais je réussis ma première échappée belle. Là, le manager de la Ga92 vient me narguer à la fin de l'étape, parce qu'Ole Heinar Haavardsholm, son petit prodige survitaminé, n'a terminé qu'à 17 minutes des meilleurs. Michele (BARTALI, manager de LREB, ndlr) décide alors de m'engager sur Revel-Ax-Trois-Domaines. La course passe à Castelnaudary, où vit la "Voisine", je suis survolté, mais Haavardsholm passe 19ème au sommet du premier col, alors que je me bats au fond de son groupe. Je trouve pourtant les ressources pour m'arracher dans la montée d'Ax-les-Thermes, je ne perds qu'1 minute 30 sur Fofonov, je termine à la lutte pour la 15ème place, et surtout je mets deux minutes dans la vue du Norvégien (rires). 18ème d'une U22, avec 37 coureurs engagés, c'est mon meilleur résultat. Dans six ou sept ans, quand on rivalisera pour la gagne, je le lui rappelerai."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Jeu 28 Juil - 13:09

"Ma troisième étape pyrénéenne: éprouvante. En Sicile, c'était beaucoup mieux. Un parcours vallonné, mon point faible. J'ai fait l'équipier pour Karol (BEZJAK, ndlr), qui a gagné brillamment la course. Et je règle au sprint un petit groupe de onze coureurs. C'était une U19, certes... Une autre U19, le lendemain, dans les monts du Livradois. Je termine derrière 13 grimpeurs en herbe de 19 ans, mais je bats encore Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr), même s'il me reprend 24 secondes dans le dernier col. Travail d'équipier à Burnside (je ne sais toujours pas où c'est). Suivait une U19, entre Cognac et Bordeaux. Mes coéquipiers m'ont désigné leader. C'est gentil, parce que Karol (BEZJAK, ndlr) est bien meilleur que moi, et ça lui coûte la course (il fait 2). Moi, je termine 5ème au sprint, et je bats d'un moyeu... Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr). Je me suis fait dominer par un rude Finlandais de 18 ans, un camarade de team (Andreas ISAAKSSON, ndlr). Arrive La Flèche Ardennaise, un U20 vallonné, bref une course où je m'attends au pire. Le vainqueur, Sebastian ALDINGER, c'est la pépite de Bartali. Je ne l'ai vu que sur la ligne de départ, et puis, pffffuit, il a disparu. C'est encore Karol (BEZJAK, ndlr) qui m'a tracté jusqu'à l'arrivée. Celui-là, c'est mon chaperon, mon grand frère au sein de l'équipe. La concurrence n'était pas monstrueuse, mais 12ème, c'est inespéré. Sinon, j'étais invité au show de Catussach O'Flaherty sur Cula4, dont les programmes sont en gaélique, avec Quinn (O'CEALLAIGH, ndlr), l'actuel leader de la D1"

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Bartali le Ven 29 Juil - 10:33

Ca y est, Ga ! En l'absence de LREB (qui revient lundi), c'est moi qui arbitrerai, en toute impartialité bien sûr, le duel URNAGHAN-HAAVARDSHOLM sur les VIP. Tu as du payer Kakita très cher pour qu'il vous prépare une première manche en vallon Laughing . C'est le point faible de l'Irlandais, et en plus c'est le point faible de son équipe.
Je rappelle le règlement: temps cumulé et places cumulées sur les 7 prochaines courses VIP. Bonne chance à toi, bien sûr !
avatar
Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Sam 30 Juil - 8:22

"Entre Morgex et L'Alpe, un peu la même course que dans le Livradois ou à Ax 3-Domaines. Mais c'était la première manche du défi et Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr) a gagné. Il a attaqué dans le dernier col, il finit 18ème et douze secondes devant moi. La deuxième manche se tenait entre Cap d'Agde et Perpignan. J'ai craqué sur la fin, il me prend encore 12 places et 13 secondes de plus. Je comptais sur le contre-la-montre de Vérone pour me refaire, je finis 19ème sur 48, en U21, ce qui est correct, mais Ole Heinar n'est pas venu. J'ai rencontré à l'occasion Brian Bishop, brillant 3ème, un compatriote très sympathique. Ettelbruck-Namur, Le Gratin Dauphinois et Le Championnat Polonais me permettront peut-être de refaire une partie de mon retard."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Sam 30 Juil - 16:52

"Au départ d'Ettelbrück, troisième étape du défi, je pensais encore avoir les moyens de battre Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr), même si j'avais les jambes en coton à cause des bosses qui s'annonçaient. Au tronçon 4, j'étais encore au contact, dans un groupe de treize coureurs, avec Neeltje (VAN VLISSINGEN, ndlr) pour me tracter, mais Ole Heinar était entouré de deux équipiers. Là, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je me suis effondré. J'ai pris 17 places et 1m44 dans la vue en quelques kilomètres. Un mauvais souvenir, la citadelle ! Pire que le Mur de Huy ! Pour la quatrième étape du défi, j'étais donc démoralisé. Mais c'était le Gratin Dauphinois, une U19, et on l'a goûté avec bonheur l'an dernier, avec Ole Heinar. A mi-course, nous étions encore 24, mais je n'avais avec moi que Leszek (SRZENSKI, ndlr) et Adriano (MAULANDI, ndlr), contre quatre coéquipiers du Saumon de Norvège. Dans la montagne, j'ai perdu Adriano, puis j'ai crevé, mais Leszek était toujours là. Devant, il y avait les deux frères YASAVI et un Tchec qui n'était pas en bois (Koloman DANEK de la Diegolh, ndlr). Et trois Ole Heinar au lieu d'un dans mon groupe, plus le supersonique William McRAE, un Flandrien de Combslaville, et Marlon WOLF, le petit prodige d'Aros. Bref, je n'y croyais plus du tout. Mais au passage du sommet, Leszek m'a dit "vas-y", et j'ai attaqué dans la descente. J'ai repris tous les échappés, et Michele (BARTALI, manager de LREB) klaxonnait comme un dingue, pour me demander d'éviter le ravin. J'ai distancé tous mes compagnons, Leszek et les Ole Heinar, et j'ai franchi la ligne d'arrivée 32 secondes devant tout le monde ! C'est ma première victoire sur le circuit VIP ! Bon, pour le défi, c'est fichu, il a 32 places d'avance après quatre courses, et 1m37 au temps, et il fait 2ème sur cette course. Et en plus, Comorlé nous a concocté deux courses vallonnées ! Mais cette victoire compte plus que tout le reste !"

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Bartali le Sam 30 Juil - 22:24

Salut LREB, demain matin tu découvriras que la septième et dernière étape de ton défi sera son juge de paix. L'improbable a eu lieu.

Tu reprends 2m31 à Ole Heinar en Pologne, et 20 places. Tu reperds 22 secondes et 2 places dans la montagne. Après 6 étapes sur 7, ça donne donc:
1.Ailill Urnaghan
2.Ole Heinar Haavardsholm à 32 secondes

1.Ole Heinar Haavardsholm
2.Ailill Urnaghan à 14 places


Dernière édition par Bartali le Mer 17 Aoû - 11:43, édité 1 fois
avatar
Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Dim 31 Juil - 6:01

"Je me suis inscrit à la Davidsen's brother race... Mais je suis engagé sur huit autres courses. Je ne sais pas quelle sera la première, mais il y en a peu qui me sont favorables. Le manager, sous l'influence de son père, a d'ailleurs décidé de me faire recourir celles que j'ai ratées. Donc je vais devoir refaire Pavéïste, Roubaix-Paris, Beaufort-l'Alpe-d'Huez et Bourg-de-Péage-Mende. Je vais aussi honorer ma 2ème sélection irlandaise, et retrouver Daragh (WALSH, ndlr). Je donnerai tout pour mes coéquipiers dans le premier tiers de la course, et plus loin si je tiens".

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Dim 31 Juil - 19:54

"J'étais heureux d'être sélectionné, mais je n'ai pas aidé longtemps mes leaders. J'ai eu le temps de donner un bidon à Kevin (O'BRIAIN, ndlr), 54ème au final, et j'ai explosé avec Daragh (WALSH, ndlr). Dans la descente avant le dernier col, je me suis retrouvé avant-dernier. Je n'avais que Daragh derrière moi, je pense qu'il a fait ça pour me faire plaisir. Mais on n'a pas été trop ridicules dans la dernière montée, on a même repris et déposé Martin Lucero. Enfin, 231ème sur 233, c'est dur ! Match nul avec Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr), il m'a nettement battu aux points, et je l'ai battu au temps, grâce à sa fringale du Championnat Polonais. Mais il est plus fort que moi, pour l'instant. Et les résultats VIP assez flatteurs, je les dois à une équipe entièrement soudée derrière moi."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Sam 6 Aoû - 6:04

"Cruelles déconvenues sur les deux U18 organisées par Tycoon. La première marque les progrès de mes adversaires dans l'exercice chronométré. Je reviens un peu à mi-course mais je lâche des secondes à l'arrivée. Avec Hanotel, ça fait 7-12-9-7-6, avec Dahl -6, -4, -8, -4, +1, il termine beaucoup plus fort que moi. Quant à Reding, le vainqueur, ça donne 2-5-2-6-10. Je me suis donc peut-être découvert un peu tôt. Mais le pire, c'était sur Oostende-Roubaix-Oostende. J'étais content d'être avec Daragh (WALSH, ndlr). Je suis parti à mi-course, j'ai compté près d'une minute d'avance, mais dans chaque bosse, je coinçais. Daragh (WALSH, ndlr) est sorti derrière moi, je pensais à un magnifique doublé, voire au triplé parce qu'Asling (McQUAID, ndlr) était derrière nous, histoire de montrer au sélectionneur espoir qu'il a eu tort de ne pas faire confiance à ses juniors, mais j'ai eu la fringale et je perds 1m30 sur des types comme Crawford ou Bilos. Bon, ce qui me console, c'est que c'est Daragh qui l'emporte. Le lendemain, je suis allé voir San Sebastian-Madrid. J'ai adoré le coup de mes coéquipiers, 1er et 3ème grâce à une attaque concertée avec les Bartali dès le départ. Jeffrey (ENGLÄNDER, ndlr) et Lo (EKLUND, ndlr) ont un gros moteur, j'espère qu'ils le montreront ce soir. Mes objectifs ? Les deux U18 ne me conviennent pas: c'est vallon. A Oostende-Roubaix, une U19, je ferai l'équipier, pour Dieuwert (VAN SOULDEN, ndlr). Le pire, ça va être le Grand-Prix de Québec, en U25."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Sam 6 Aoû - 7:04

"A priori, Michele (BARTALI, ndlr) va m'obliger à recourir Highway To Hell, JO Sidney et Quillan-Andorre, là où j'ai pris les plus grosses dérouillées, et en U40, bien sûr. Mais il pourrait aussi créer un Mythe Montagne-Pavée en U19, pour me laisser une chance d'en claquer une."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Sam 6 Aoû - 12:23

"Troisième podium de la saison, une U18 bien sûr, mais sur vallon ! Bon, le vainqueur, c'est mon ex-futur meilleur ami, Ole Heinar (HAAVARDSHOLM, ndlr), mais 3ème sur 21 au sprint, c'est bien. A Roubaix, j'ai couru pour Dieuwert, qui fait 5ème. Je tiens bien jusqu'au t4, comme Callum RIBBEN, un compatriote de chez EA Sports. "

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Dim 7 Aoû - 21:20

Sélections nationales.
"Tycoon m'a laissé à la maison. J'ai supporté mes compatriotes depuis un salon de thé de Dingle (le Café An Lithearta). Ils ont tenté d'attaquer dès le départ, notamment les frères Seamus et Find (COTTER, ndlr). C'a foiré. Christopher (QUINN, ndlr) a essayé à la fin, mais le peloton contrôlait tout. Ils terminent tous devant mais le meilleur est 69ème. Bref, ils auraient pu me prendre avec Daragh (WALSH, ndlr), on aurait réussi notre échappée, par l'arrière".

"Les JO de Sidney, je n'ai pas rempli le contrat. Je vais donc encore devoir le recourir, jusqu'à ce que je perde moins de 20 minutes. Podium sur la montagne-pavée, mais j'étais très loin des deux meilleurs".

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Lun 8 Aoû - 5:06

"En m'alignant à nouveau sur le Gratin Dauphinois, mon manager voulait me redonner un peu confiance, après ma dernière place en cyclo-cross. C'était une U18, courue avec un fort vent de travers. De la course de l'an dernier figuraient quelques-uns des meilleurs.
3.Urnaghan
4.Christensen
6.Pacquetet
7.Mac Quaid
8.Asimov
9.Evensen
Ainsi que Marcus Reding. J'y ai remporté la deuxième victoire de ma carrière sur le circuit VIP".

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Lun 8 Aoû - 19:10

"Je fais dernier en Ecosse, sur du vallon, mais Vaast (VAN DER VLUCHT, ndlr) est 5ème. Je prends une nouvelle correction à L'Alpe-d'Huez, et je rate complètement ma course dans A Travers les Pyrénées, une U18, dominée par Ole DAVIDSEN et Ole Heinar HAAVARDSHOLM. Je fais un podium en contre-la-montre U18, mais je n'ai rien pu faire contre Veysel LAENEN et Jost VAN DRIESTEN. Enfin, je remporte ma troisième victoire en course VIP à Valenciennes-Oostende. Et le lendemain, je termine assez bien le cyclo-cross Conthey-Montorge-Conthey, remporté par mon coéquipier, Valentijn WIJNBERG."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Mer 10 Aoû - 19:51

"Les deux U21 vallon, j'ai eu du mal, bien sûr. Manchester-Londres, je m'en sors bien, devant moi il y avait 6 coureurs de 20 ans et 2 de 19 ans, dont Karol (BEZJAK, ndlr). Il a fait un gros numéro le lendemain, lors de la Cubaine, qu'il a gagnée. J'ai bien géré ma course, sur ce vallon. Mais la plus grosse satisfaction, c'est bien sûr la victoire au PEFI de Vaast VAN DER VLUCHT. L'équipe se retrouve 2ème, avec près de 300 points d'avance. La montagne va nous coûter cher, mais la montée est possible. Pourtant, Michele (BARTALI, manager de LREB, ndlr) n'en veut plus. Il pense qu'on n'a pas le niveau pour se frotter aux plus gros."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par La Route est Belle le Dim 14 Aoû - 17:27

"C'était mon premier championnat d'Irlande, entre Belfast et Dublin. J'étais encore dans le peloton à mi-course, avec 58 autres coureurs, mais le parcours était trop bosselé à mon goût. J'ai bien essayé de sortir, mais c'était trop dur. Je termine 77ème, par une crevaison. Sur les VIP, j'échoue encore à Highway to Hell et surtout aux JO de Sidney, mais je passe sous les 20 minutes sur Quillan-Andorre. Et je fais deux podiums en U18."

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ailill URNAGHAN, sa vie, son oeuvre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum