Courses virtuelles

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mar 2 Aoû - 20:22

De mauvaises nouvelles parviennent alors par radio-VM. Tout le monde connaît le tremblement de terre du 23 février 1887, qui ravagea le village de Bussana Vecchia et qui surprit tant Nietzsche à Nice, revenu près de ce chemin d'Eze où il composa son Zarathoustra. Un séisme de grande ampleur venait de secouer toute la Riviera del Ponente. Les coureurs, à l'abri sur le littoral, avaient bien senti la terre vaciller, mais tout le monde avait mis ça sur le compte de la boisson ou de la chute sans gravité de Fabien Daneels, encastré dans un triporteur et barbouillé de confiture de figues. Le centre historique d'Albenga (km289) étant touché, et les secours se pressant depuis Gênes, Angelo Maffioso avertit le peloton qu'il fallait renoncer à emprunter le littoral, et gagner Pieve di Teco, au pied du Colle di Nava. C'est beau, Pieve di Teco, mais la nuit, ça perd un peu de son charme, même si l'église est illuminée (il y avait une exposition des oeuvres de Canavesio et de Ludovic Bréa). Et puis ça fait un détour de 29 kilomètres, avec le Colle San Bartolomeo (601 m). Heureusement, les coureurs venaient de recevoir leur lot de frontales, et on eût dit un essaim de lucioles dans la Primavera.
Face à l'armada Logitech, Niklas Gottwald (Totolulu) ne pouvait rien. Il mit un point d'honneur à arriver en tête dans le village (km 317), mais le premier peloton était tout proche. Comme il était déjà 21 heures 40, Gottwald choisit d'attendre. Le village était en fête. Les sbanderatori et balestrieri (lanceurs de drapeaux et arbalétriers) de toute la région s'étaient donnés rendez-vous pour une fête médiévale, et une marmite pleine de spaghetti au pistou était dressée sur la place. En dehors de Jairo Carranza (Bartali), qui souhaitait continuer sans répit jusqu'à San Remo, et qu'on retrouva le lendemain dans une écurie du Colle San Bartolomeo, dormant dans la paille entre l'âne et le boeuf, les coureurs furent d'avis de remettre le couvert. Angelo Maffioso prit grand soin de noter les écarts à l'entrée de Pieve di Teco, épargné par le terramoto, suspendant la course pour la nuit.
Les écarts à Pieve di Teco (km 317)
1.Gottwald (Totolulu)
2.Khiznichenko (Bartali), Sablic, Daneels, Uccellotti et Raikkonen (Logitech), Monfort (Rtc51200), Dardena et Salmona (Aros), Bauer (Les Petits Chats), Kramnik et Kasparov (Les Tchouvaches), Kreuziger, Nilsen et Reulens (Totolulu), Bilos et Tahirovic (OCN) et Infantino (Avsc) à 30 secondes
17.McEwen et Raimbekov (Bartali), De Vlaeminck, Balichard et Marcq (Logitech), Fabre, Tellier et Lemaire (Rtc51200), Ball et Boasson-Hagen (Les Petits Chats), Kafelnikov (Les Tchouvaches), Antczak et Papégnies (Aros Team), Aguilar (Totolulu), Murray, Loob et Evans (OCN), Streignard et Holm (Avsc) à 7m15.


Dernière édition par Bartali le Jeu 4 Aoû - 5:36, édité 2 fois

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mar 2 Aoû - 20:34

La fête battait son plein. Les nouvelles du tremblement de terre étaient bonnes: les dégâts étaient matériels, et on ne déplorait aucune victime, sauf au Palais Princier de Monaco. Les spaghetti valaient le détour, arrosés au lambrusco et au rossese d'Asti. Le vieux curé de la paroisse avait ouvert son église aux coureurs, pour la nuit. Il devait veiller tard, car la signora Garofano tenait une boîte de nuit à la sortie du village. Les coureurs s'y dégourdirent les jambes, surtout ceux qui avaient sept minutes de débours, qui ne se réveillèrent pas avant midi.
Au petit matin, quand chanta le coq, ils n'étaient donc que 22 courageux: les 18 de tête, les trois Logitech du second groupe, levés manu militari, et Kenny Jacquemin, arrivé pendant la nuit, avec 22 minutes de retard, avec un bel oeil au beurre noir, soutenu sous les épaules par Albert Chargé. La descente vers le Colle San Bartolomeo fut assurée sur un tempo des plus lents. Mais dès que la pente s'éleva, les offensives fusèrent.


Dernière édition par Bartali le Jeu 4 Aoû - 5:37, édité 1 fois

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Gaspard08 le Mar 2 Aoû - 20:44

C'est bien ça, mes gars n'abandonnent jamais! Ils sont emplis des bonnes valeurs que je leur ai inculquées!


Dernière édition par Gaspard08 le Mar 2 Aoû - 20:49, édité 2 fois

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mar 2 Aoû - 20:47

inculquées, comme l'orthographe !

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Gaspard08 le Mar 2 Aoû - 20:49

Oui oui, qu'ai-je dit? Pfft de Complément direct avant le verbe...

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mar 2 Aoû - 21:43

Les premiers qui lâchèrent furent Niklas Gottwald, parfumé à la birra del'orso, et fatigué de la veille, Julian Bilos, Sven-Âke Tahirovic, Madiyar Khiznichenko, Elia Infantino, Vadim Reulens, Marko Räikkönnen, Marcantonio Uccellotti qui avaient lutté jusqu'au bout pour leur leader. Au sommet du Colle San Bartolomeo, Fabien Daneels (Logitech) était très heureux de se retrouver en si bonne compagnie, avec son coéquipier Bogdan Sablic, Roman Kreuziger et Rurik Nilsen (Totolulu), Erwan Monfort (Rtc51200), Vladimir Kramnik et Garry Kasparov (Les Tchouvaches), Michal Dardena et Blanco Salmona (Aros), et Alex Bauer (Les Petits Chats). Si Endy Marcq avait abandonné, le duo Balichard et De Vlaeminck revenait sur les lâchés dans la descente vers Imperia (km 340).
Les coureurs ayant évité les capi, à l'Est d'Imperia, arrivèrent bientôt à San Lorenzo al Mare (km 354), devant la montée de la Cipressa, sans que les poursuivants aient refait leur retard. La Cipressa, ce n’est pas un foudre de guerre. Six kilomètres à 4,1% de pente moyenne, ça se grimpe sans trop de problèmes quand l’on a des facultés propres à ce type d’effort. Il y a toutefois des passages approchant les 10%, qui peuvent inspirer les grimpeurs. L’intérêt, surtout, de cette escalade, c’est encore une fois d’user. On monte, on descend, et on revient vers la plage plus fatigué. Et le sommet n'est qu'à 23 kms de l'arrivée.
Kasparov et Nilsen durcirent la course dès le pied, pour lâcher Daneels, sans doute le plus faible du groupe sur une montée sèche de ce calibre. Mais grâce au travail admirable de Bogdan Sablic, Fabien-Philippe-Gilbert Daneels tint le choc. Les dix hommes basculèrent en tête avec près de trois minutes d'avance sur les poursuivants. Marcantonio Uccellotti, l'espoir de tout un peuple, venait d'acheter un anti-émétique dans une pharmacie, et rejoignait Marcq dans la voiture-balai, avec le malheureux Niklas Gottwald, arrêté pour ivresse sur la voie publique et déféré au parquet. Kenny Jacquemin, arrivé à la Cipressa avec 33 minutes de retard, échangea son vélo contre la nouvelle vespa d'Albert Chargé.
Ils étaient donc 16 courageux à filer vers le Poggio, par Arma di Taggia. Balichard et De Vlaeminck avaient même réussi à rejoindre le second groupe au pied du Poggio, mais cet effort leur fut fatal. Route tortueuse, assez vertigineuse car surplombant une magnifique mer d’huile, le lieu ne peut que saisir chacun des coureurs du peloton. Qui arrivent au sommet, et sa chapelle, après une ascension de 3700 mètres à 3,7 %, seulement.
Après, c’est la descente, risquée, rapide, parée de nombreux lacets. Pour techniciens. On dévale à toute vitesse vers San Remo, point de ralliement qui se pose, 6800 mètres plus loin, comme le dernier chapitre d’un très long livre. Le tout, c’est d’être à cet instant-là dans le bon wagon. Une fuite provoquée par les meilleurs puncheurs ? La tête du peloton, mené par les écuries de sprinteurs ? Le choix se fait en fonction des qualités de chacun, et peu importe lequel est-ce : il faut avancer avec conviction vers la mythique via Roma (le lungomare Italo Calvino, c'est pour les amateurs de l'UCI). Les acteurs de cette classique sont alors partis de Milan depuis plus de 24 heures…
Le Poggio, donc. Dès le pied, attaque de Roman Kreuziger (Totolulu). Seul Bogdan Sablic parvient à sauter dans ses roues, Garry Kasparov lâchant quelques mètres. Mais le Croate a fait trop d'efforts pour Daneels, et saute à son tour. Au sommet du Poggio, Kreuziger a une vingtaine de secondes d'avance, déjà. Sur Alex Bauer (Les Petits Chats), qu'on n'attendait pas à ce niveau. Et 25 seulement sur Sablic et Daneels, que tout le monde condamnait d'avance. Dans la descente, Bauer rattrape Kreuziger, qui a loupé un virage. Sablic et Daneels ne sont plus qu'à quelques mètres. Quand... Badaboum. Fabien Daneels chute lourdement, retardant Erwan Monfort (Rtc51200) qui rentrait sur la tête (Monfort, pas Daneels)*. Michal Dardena revient comme une balle de l'arrière. Bauer, Kreuziger et Sablic se retrouvent Via Roma pour se disputer la victoire. Sablic se sait limité au sprint, et il est émoussé. Il lance donc le sprint de très loin, mais Kreuziger est vigilant. Bauer-Kreuziger, Kreuziger-Bauer, la photo-finish ne parviendra jamais à les déclasser.

Classement final de Milan-San Remo virtuel saison 12:
1. Alex Bauer (Les Petits Chats) et Roman Kreuziger (Totolulu)
3. Bogdan Sablic (Logitech) à 0 sec.
4. Vladimir Kramnik (Les Tchouvaches) à 3 sec.
5. Erwan Monfort (Rtc51200) à 3 sec.
6. Garry Kasparov (Les Tchouvaches) à 3 sec.
7. Michal Dardena (Aros Team) à 3 sec.
8. Rurik Nilsen (Totolulu) à 8 sec.
9. Blanco Salmona (Aros Team) à 8 sec.
10. Fabien Daneels (Logitech) à 2m23
11. Julian Bilos (OCN) à 4m47
12. Vadim Reulens (Totolulu) à 4m47
13. Elia Infantino (Avsc) à 4m47
14. Marko Räikkönen (Logitech) à 4m47
15. Madiyar Khiznichenko (Bartali) à 4m47
16. Sebastiaan Balichard (Logitech) à 5m03
17. Yarno De Vlaeminck (Logitech) à 5m03
18. Sven-Âke Tahirovic (OCN) à 5m11

*Désolé, Gaspard ! Tu vas hurler à l'acharnement, mais j'ai jeté les dés pour les huit premiers, avec 1 = chute, et le seul qui chute, dans le lot, c'est Fabien...






Dernière édition par Bartali le Jeu 4 Aoû - 5:41, édité 1 fois

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par pl le Mar 2 Aoû - 22:21

bah bauer il aura mis 24 h chrono Very Happy (ok je ====>)

pl

Messages : 547
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par glandu le Mar 2 Aoû - 23:02

à 5 places près j'avais la lanterne Evil or Very Mad

glandu

Messages : 213
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Gaspard08 le Mer 3 Aoû - 6:11

Non, Daneels qui chute, c'est logique, j'aurais même hurlé si ça n'était pas arrivé! C'est plutôt Kreuziger qui bat Sablic au sprint qui est bizarre, même sur un monocycle, Sablic bat Kreuziger au sprint!

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mer 3 Aoû - 6:25

Mais Sablic a tracté Daneels dans la Cipressa et dans le Poggio, Sablic a fait la descente à bloc, il ne récupère Kreuziger que sous la flamme rouge (il comble 25 secondes en 6 km sur un descendeur de même niveau que lui). Et il fait 30ème sur MSR saison 12 en D1, j'imagine que c'est grâce à sa pointe de vitesse tongue . Enfin, c'est vrai que niveau sprint, entre Sablic et Kreuziger, on joue dans la cour des grands Laughing , c'est surtout Bauer qui rate le sien.

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mer 3 Aoû - 6:37

Au classement individuel, Fabien DANEELS, 82 points, est très loin devant Bauer, Kreuziger et Jacquemin, 50 points. C'est d'ailleurs le seul coureur à avoir terminé les deux courses.

1. Logitech-Fossil 263
2. Les Petits Chats 122
3. Totolulu 112
4. ERG 80
5. Les Tchouvaches 76
6. Rtc51200 74
7. Bartali 54
8. OCN 46
9. Avsc 26

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Gaspard08 le Mer 3 Aoû - 7:11

Et que nous propose Bartali pour continuer, un sprint? Une grosse étape de montagne? Une surprise?

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Topaz le Mer 3 Aoû - 7:44

Lanterne rouge Cool
Pour la prochaine, je verrais bien le mythe Montagne Pavée !

Topaz

Messages : 654
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par ga92_team le Mer 3 Aoû - 7:52

Un gros col histoire que je joue Very Happy

ga92_team

Messages : 145
Date d'inscription : 07/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par cernanais le Mer 3 Aoû - 8:38

Col du Galibier , Alpe d'huez , Col du Tourmalet , ...

cernanais

Messages : 170
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Gaspard08 le Mer 3 Aoû - 8:46

le mythe montagne pavée, je suis pas contre, mais on a déjà eu du pavé! Smile Enfin si ça vous convient, tant mieux, et j'en profite pour faire une attaque T1 avec toute mon équipe tiens!

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par arosmill le Mer 3 Aoû - 8:55

après avoir vu qu'ils étaient dans le peloton je n'ai plus eu aucune nouvelles de deux de mes coureurs (salmona, dardena) Que sont-ils devenus?^^

arosmill

Messages : 461
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 23
Localisation : belgique; mons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Topaz le Mer 3 Aoû - 9:24

Je viens de remarquer qu'à Pieve di Teco Tahirovic est dans le groupe des leaders ET dans le groupe des attardés ^^
Aurait-il demander à son frère (ndrl Jan-Ove TAHIROVIC), ex-OCN, de venir l'aider ? Ou alors un cas de triche organisée une nouvelle fois ??
Affaire à suivre ... Very Happy

Topaz

Messages : 654
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par glandu le Mer 3 Aoû - 9:31

je porte plainte on devrait lui retirer la lanterne et me la donner...ou alors j'inscris 25 coureurs à la prochaine course...

glandu

Messages : 213
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par rtc le Mer 3 Aoû - 9:33

j'ai toujours une chute avec mon leader ou quelqu’un le gène ^^ 2fois de suite

rtc

Messages : 186
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 20
Localisation : champagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Don Carlito le Mer 3 Aoû - 10:15

La Don Carliteam se verrait bien participer à ces courses dont la renommée va grandissante dans le monde vélo-managérien.
Le manager, Don Carlito, tient juste à préciser qu'en cas de refus de participation, les accidents de frein en descente d'entrainement sont vite arrivés.

Don Carlito

Messages : 1495
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 31
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mer 3 Aoû - 11:40

Topaz a écrit:Je viens de remarquer qu'à Pieve di Teco Tahirovic est dans le groupe des leaders ET dans le groupe des attardés ^^
Aurait-il demander à son frère (ndrl Jan-Ove TAHIROVIC), ex-OCN, de venir l'aider ? Ou alors un cas de triche organisée une nouvelle fois ??
Affaire à suivre ... Very Happy
Zut ! J'ai du me perdre dans mes bouts de papier, avec Charlotte qui fait de la peinture dans mes pieds et le reste. Pareil pour l'équipe Aros. Je vais donc éditer deux-trois messages et Tahirovic, Salmona et Dardena retrouveront leur place. Le classement général de Milan-San Remo est donc momentanément suspendu, jusqu'à examen du film.

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mer 3 Aoû - 11:55

Je pense qu'après le pavé et un Milan-San Remo plus vallonné que nature, la vraie montagne s'impose. Mais le circuit virtuel ne se nourrit que de (vieilles) légendes, alors un vulgaire Beaufort-L'Alpe-d'Huez lui convient mal. L'étape où Bartali passe son bidon à Coppi (ou l'inverse), c'est laquelle ? C'est dans l'Iseran en 1949 ( http://iconicphotos.wordpress.com/2010/05/22/gino-bartali-and-fausto-coppi/ ). 17ème étape, Briançon-Aosta, 257 km. Si quelqu'un me la dessine, voilà de quoi entretenir la légende !!!

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par ga92_team le Mer 3 Aoû - 19:15

Je m'inscrit pour la montagne Very Happy

ga92_team

Messages : 145
Date d'inscription : 07/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Bartali le Mer 3 Aoû - 19:23

Tu as une place au chaud. Ca sera Briançon-Aosta. Le problème, c'est que la course sur VM n'existe pas (encore), mais je vais étudier le tracé.

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courses virtuelles

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum