Le vélo, le dopage, etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vélo, le dopage, etc.

Message par Bartali le Mer 6 Fév - 12:11

J'avais envie de bavarder... Je vais donc vous infliger mon regard sur le dopage dans le cyclisme (pas plus intéressant qu'un autre, j'aimerais bien le croiser avec d'autres témoignages sur ce forum).
D'abord parce que je sais que ce regard n'est pas neutre. Il est nourri par mon éducation, par ma vue-du-monde, par mes expériences de vie, etc. En gros, fondamentalement, pour ma famille, pour les gens que j'ai côtoyés dans mes études et pour ce qu'il reste de mes fréquentations et de mon univers social, "le sport est une activité de désoeuvrés décérébrés" et "mens stupida in corpore sano" Laughing . C'est aussi l'essentiel de mes lectures, où la sublimation du corps ou du sport est soit tue, soit dénoncée. Je ne pratique aucun sport, je n'en regarde plus depuis près de vingt ans, je me désintéresse totalement de tous les résultats sportifs, de toutes les compétitions et je n'ai pas souvenir d'avoir admiré un champion.
Je fais une exception avec le cyclisme. Je ne sais pas pourquoi, mais ça doit s'analyser. Ca vient du poste de radio grésillant de la cuisine de mes grands-parents, quand je passais mes étés en Alsace privé d'activités. Donc, fin des années 70, début des années 80, en juillet, sans doute sur Europe1 ou RTL, après le bulletin météo, on entendait "Raas, Lubberding, Knetemann, Maertens, Kelly, Kuiper, Hinault, Zoetemelk, Agostinho, Planckaert, Van Impe, Alban, Anderson, Winnen, Bernaudeau". Je me souviens avoir tapé les noms de ces coureurs sur une machine à écrire. Je me souviens avoir ouvert les journaux pour rechercher ces noms. La télévision, on n'y avait droit qu'au compte-gouttes. Je me souviens de ma surprise (et de mon ravissement) quand, en vacances en Belgique, j'avais découvert les fins d'étape sur la rtbf, et en couleur (TdF 1982). D'un coup, ces coureurs, largement jaillis de la brume des communiqués-radio, trouvaient vie, et la magie de la course se déployait sur un écran. Elle y perdait un peu de son potentiel imaginaire (à la manière des aventuriers de la voile ou de l'alpinisme, quand on a pu "mettre en image"), mais elle s'y incarnait.
Je regarde à l'occasion ces vieilles courses-là, même si le cyclisme des années 30-50 nourrit davantage ma mythologie (c'est marrant, d'ailleurs, ces choix-là, la période Anquetil-Merckx n'a aucune saveur pour moi). Je ne sais pas si c'était "mieux". Il y avait le décor, notamment la montagne, mais pas qu'elle, qui fait bien la moitié du spectacle. Le temps long, aussi, cette dramaturgie lente et intelligible qui est l'autre élément-moteur du plaisir à regarder les courses. Peut-être aussi un peu de ce zeugma social, que j'ai ressenti avec tant de forces chaque fois que je suis allé au bord des routes: un peuple de gueux et de croquants avec glacières et serviettes vichy. Le genre de gens qu'on ne croise ni sur les plateaux télé, ni dans les colloques, ni même au fond des bistrots.
Je raconte tout ça parce que 1°) je suis bavard 2°) sans ce contexte, on ne comprend rien du dopage. Dès le milieu des années 80, j'étais affranchi, pourtant. Je connaissais assez bien mon histoire cycliste, je savais que penser des PDM et de Delgado... J'ai été le gogo de service, entre 1990 et 1998. Les raids de Chiappucci, la Flèche Wallonne 1993, les Paris-Roubaix de la Mapei, Bjarne Rijs qui passe du Thierry Marie du pauvre au tutoiement des cimes, j'ai pourtant sur-consommé du "spectacle" sans en mesurer la supercherie. Je lisais assez la presse sportive pour m'étonner de la mutation de Jalabert sur la Vuelta ou des numéros des Festina, mais je n'avais pas compris que le dopage avait changé d'ère. Ca me semble pourtant évident après coup: les palmarès depuis 1991 n'ont plus aucun sens, parce que même quand le dopage sanguin était quasi-hégémonique, les meilleurs n'étaient plus les meilleurs, mais ceux qui avaient le meilleur pharmacien.
Je n'ai jamais "soutenu" un coureur. Mes "champions" étaient morts, et en noir et blanc. Je n'ai jamais aimé les tricheurs. Même au temps du dopage "à la papa", je n'aimais pas. Ni au nom de la santé publique, ni au nom de la lutte contre les mafias, juste pour de bêtes positions d'éthique sportive. Mais derrière les tricheurs, pauvres mercenaires de l'inutile, j'ai toujours accusé les vrais responsables: l'argent et le spectacle. Pourtant j'ai eu du mal avec la nouvelle génération de champions. La grande carcasse d'Indurain ridiculisant les grimpeurs (La Plagne 1995), le come-back d'Armstrong au Luxembourg, Pantani qui se met à performer sur les clm en ligne (Giro et TdF 1998), le gros Janou déménageant dans les cols, tout ça c'était trop. Et puis il y a eu Festina.
J'ai arrêté de suivre le cyclisme en 1998. Pas tellement parce que j'étais dégoûté de l'omerta du peloton, mais parce que j'avais vieilli et que je me suis débarrassé de ma télé.
Quinze ans se sont écoulés. J'ai toujours suivi, de loin en loin, l'actualité cycliste, et le dopage. J'ai compris aussi que peu de choses avaient changé. Je ne pense pas avoir été dupe une seule fois: mon idée était faite. J'ai pourtant évité l'amalgame, le "tous pourris" imbécile, diffamatoire et contre-productif (c'est le meilleur système de défense de ceux qui trichent, et c'est ce qui les pousse à tricher). J'ai répété à l'envi:
1°) que le sport, c'est d'abord le plaisir de l'effort, de la ballade à bicyclette
2°) que le dopage dans le cyclisme amateurs est AUSSI un sujet d'embarras, mais d'une AUTRE nature
3°) que les coureurs, même les pires crapules, étaient moins responsables que ceux qui les encadrent (à commencer par l'UCI)
4°) qu'il y a un dopage à n vitesses
5°) que le dopage post-1990 tue le spectacle, nivelle la montagne, interdit la défaillance, redéfinit les hiérarchies
6°) que toute position "regardez, la presse est méchante !", "regardez, c'est pareil dans le tennis !", "regardez, ils en croquent tous !" est, au mieux, une diversion dictée par la honte, au pire, un alibi pour continuer les pratiques.
Je pense aux jeunes qui suivent le vélo, à ceux qui pratiquent. J'aimerais leur dire qu'ils ont de la chance de pouvoir regarder des courses où 95% du peloton respecte le règlement (et le sport qu'il pratique), parce qu'il y a dix ans la proportion était inverse. Même si les 5% qui trichent continuent de truster les palmarès. Je ne pense pas qu'il y a du mieux, je le sais. Le passeport biologique, les procès et les confessions à répétition, et même la pression des grands argentiers, sont en passe de sauver un sport gangréné jusqu'à la moëlle. Ironie des choses: le cyclisme pourrait même être le premier sport de "l'après-dopage". Sans candeur, bien sûr Cool ...
Inutile de vous focaliser sur "le train sky" ou les prétendus "écarts" (Aicar ?) de certains champions si vous n'avez pas connu le train de la Banesto ou les années Armstrong. Les rumeurs les plus folles d'aujourd'hui sont roupie de sansonnets par rapport aux réalités d'hier. Profitez du spectacle, les scenarii ont gagné en crédibilité, et la nature est toujours aussi belle.


Adhérez au Mouvement Pour un Cyclisme Crédible, signez la pétition:

"Je déclare être favorable à la taxation à 95% du capital de toutes les équipes de D1-D4, masse salariale incluse, et au reversement des dites sommes au MPCC, dont Bartali sera trésorier.
Je proclame le démantèlement immédiat de toutes les équipes anglo-saxonnes, scandinaves et de l'ex-URSS, et en premier lieu des équipes sous pavillon biélorusse.
J'interdis le 50 au tronçon 1 sans déclaration préalable et solennelle sur le chat.
Je condamne tout entraînement poussé au-delà du 25ème anniversaire.
Je demande l'annulation pure et simple du palmarès de la D1, véritable insulte au bon sens.
J'exige que le logo "MPCC" soit associé à toute victoire d'un noob/rookie en vip.
Je réclame la démission de tous les managers corrompus de la D1 des teams.
J'affirme que je ne me déparerai jamais de mon ridicule petit bracelet bleu".


Dernière édition par Bartali le Mer 6 Fév - 20:01, édité 1 fois

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Lindt-Cailler le Mer 6 Fév - 17:17

"Je déclare être favorable à la taxation à 95% du capital de toutes les équipes de D1-D4, masse salariale incluse, et au reversement des dites sommes au MPCC, dont Bartali sera trésorier.
J'invite donc toutes ces équipes à venir en suisse Laughing

Lindt-Cailler

Messages : 955
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 20
Localisation : Bordeaux (et nan pas en suisse :p)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Don Carlito le Mer 6 Fév - 17:58

Bartali a écrit:
Je demande l'annulation pure et simple du palmarès de la D1, véritable insulte au bon sens.

Hein ?? Quoi ????

Spoiler:
Rang Equipe 1er 10è Podiums Top 5 Top10 Classement par Points (F1)
1 Combslaville 5 4 2 1 1 2 1 2 1 1 11 13 20 282
2 T-Mort 7 2 1 0 1 0 0 0 0 0 10 11 11 236
3 Aile de Faucon 3 0 5 2 0 0 1 0 0 1 8 10 12 181
4 Don Carliteam 1 1 3 2 1 3 1 0 0 1 5 8 13 153
5 EVAD 2 2 1 1 1 3 0 1 0 1 5 7 12 152
6 Big Boss 2 2 0 0 1 0 2 0 0 0 4 5 7 108
7 BVS 2 1 1 1 0 0 1 0 0 1 4 5 7 102
8 Euskadi 0 2 0 2 1 2 0 2 1 0 2 5 10 96
9 Logitech-Fossil 0 1 3 1 0 0 0 1 1 0 4 5 7 81
10 Saxo Bank 0 0 1 1 4 1 0 0 0 0 1 6 7 75
11 Les Petits Chats 0 3 0 0 1 0 0 1 3 0 3 4 8 74
12 Niliens Team 0 2 0 1 1 0 1 0 0 1 2 4 6 65
13 AC_LUANT 0 0 0 2 1 2 0 2 3 1 0 3 11 65
14 Tacki 0 0 1 1 1 0 1 3 1 3 1 3 11 60
15 loganteam 0 0 1 0 2 1 0 1 2 2 1 3 9 53
16 Mimi Team 0 0 0 1 1 1 2 1 0 0 0 2 6 46
17 Red Bull 0 0 1 2 0 0 0 0 1 0 1 3 4 41
18 TEAM VILLAGOSIA 0 0 0 0 0 1 4 2 0 0 0 0 7 40
19 Forza17 0 0 0 0 1 1 2 0 1 3 0 1 8 35
20 Phoenix 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 1 1 2 24
21 lemasson49 0 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 1 3 19
22 ERG 0 0 0 0 1 0 1 0 1 1 0 1 4 19
23 E.C. Fumay 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 18
24 Les Tchouvaches 0 0 0 0 1 0 0 1 1 0 0 1 3 16
25 team vsv 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 0 1 2 16
26 Oeil d'Aigle 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 15
27 Akumetsu 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 15
28 desmo 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0 2 14
29 Nacateam 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 0 1 2 13
30 Keyblade Team 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 1 12
31 LSC 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 1 12
32 La Vallée d'Or 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 1 10
33 ga_92 Team 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 2 10
34 Team O.T. 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 8
35 lword 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 2 8
35 BMC 2 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 8
35 diadav 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 8
38 SECTEUR C TEAM 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 6
39 radio-rock 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 2 6
40 VC Avizois 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 4
41 Redteam 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 2
41 La Route est belle 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 2
41 H3X Family 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 2
44 Atod Team 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 1
44 UPEC 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 1
44 Team montreuil 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 1
44 SEDA Unicom 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 1

Rolling Eyes

Don Carlito

Messages : 1495
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 31
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Don Carlito le Mer 6 Fév - 18:22

Sinon, pour répondre tout de même au message de Bartali, je dirais que je partage assez son idée du sport, en tant que symbiose entre l'homme et son corps, mais aussi entre l'homme et la nature ou même entre un groupe d'hommes, dans le cas des sports collectifs. Je pense au football, bien sûr, où il faut avoir vu le Barça jouer pour toucher du doigt l'intelligence collective nécessaire pour parvenir à un tel jeu ensemble. Je n'affirme pas du tout que le dopage n'est pas présent au Barça, je suis même plutôt convaincu du contraire, étant donné la quantité d'efforts que demande leur style de jeu, en termes de déplacements, pressing, etc ...

Le dopage est lui bien évidemment lié à la compétition, au désir de gagner par tous les moyens, surtout lorsque argent et notoriété sont en jeu.

En fait, ce qui (me) pose vraiment problème avec le dopage, c'est quand il se voit vraiment sur les performances des sportifs ... le sentiment de malaise que ça induit chez le spectateur (chez moi), je l'ai vu plusieurs fois, notamment dans le TdF ou dans des compétitions d'athlétisme. Après, ce sentiment est très subjectif ...

Don Carlito

Messages : 1495
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 31
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par bmc 2 le Mer 6 Fév - 21:01

Ca m'a bien fait plaisir ce petit moment nostalgique Made in Barta Smile

Mes "champions" se situent encore plus tôt pour ma part et roulaient sur la piste (Lucien Michard restant mon favoris)

bmc 2

Messages : 550
Date d'inscription : 14/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Bartali le Mer 6 Fév - 21:16

Ouaip Very Happy . Je savais que ma séance nostalgie allait émouvoir les coeurs purs. Je ne connais pas bien Michard. En 1925-30, Girardengo est trop vieux, c'est Binda qui fait vibrer les coeurs, en attendant Learco Guerra. Mais sur la piste, les Italiens ont trouvé leurs maîtres ! Le palmarès de Jef Scherens est d'ailleurs hallucinant: c'est un peu leur Amaury Fontaine... 15 titres de champion de Belgique de vitesse...

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Mimi le Jeu 7 Fév - 12:57

Vision du dopage intéressante !
Il est vrai que le dopage a toujours existé dans le cyclisme ! J'ai 28 ans, et pour moi "la révélation du dopage" dans le cyclisme est née de l'affaire Festina. Mais mon père m'a raconté que lorsqu'il allait voir le Tour De France petit, il voyait les cyclistes se piquer en roulant, à la vue de tout le monde. Et, ce que dit Don Carlito est intéressant aussi, car pour ma part, j'ai trouvé ça choquant de voir Armstrong monter les cols aussi vite et que les commentateurs te disent qu'une mobylette ne le suivrait pas ! Il suffit de faire du vélo avec un minimum de niveau pour se rendre compte du malaise !!! Et ces dernières années, les vainqueurs tombent les uns après les autres. Le titre de vainqueur du TdF est attribué au 10ème au classement général (et j'exagère à peine). Ca ne rime plus à grand chose en effet ! Et le vélo n'est pas le seul sport touché, loin de là !!!

Mimi

Messages : 280
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 31
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Bartali le Lun 1 Avr - 15:00

Piqué au vif (sic ;-) ) par Peter Sagan, Cancellara sera mis hors-course dimanche après avoir:
1) Pincé les fesses du caméraman de France Télévision (clin d'oeil au mariage pour tous)
2) Fumé la pipe dans la Tranchée d'Aremberg
3) Piqué un somme au Carrefour de l'Arbre
4) Sorti le parapluie sur le Pont Gibus
5) Volé une mobylette dans Orchies
6) Devancé les ardoisiers de quatorze minutes sur le vélodrome.
7) berné ceux qui s'emballent, ou empalé ceux qui l'ont en berne

Cochez la bonne case et trouvez qui le remplacera.

Bartali

Messages : 2739
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Castelnaudary

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Gaspard08 le Lun 1 Avr - 18:37

Je pencherais plus pour le 5 et le 6, dans tous les cas, on risque de voir un drapeau suisse en berne.

Gaspard08

Messages : 3255
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par glandu le Mer 3 Avr - 8:21

Le passeport biologique est une blague, les contrôles supercherie et j'en passe... Les paramètres sanguins sont plutôt faciles à manipuler quand on a le suivit médical dont peuvent bénéficier les coureurs au sein d'une équipe professionnelle (combien de fois à t'on pris Armstrong au cours de sa carrière... aller 3 fois). Difficile dans ces conditions de savoir à quel point le sport est gangrené par ce genre de pratiques, et j'ai tendance à croire sans vouloir tomber dans le tous pourri que bien plus de 10 pour cent des sportifs sont dopés (quand on sait que globalement 14% ont des résultats anormaux et à quel point il est facile de passer à travers les mailles du filet lors d'un contrôle).
Sur le dopage à plusieurs vitesses je rejoins Bartali (il est clair qu'une équipe comme la sky ne négligeant aucun détails dans la science de la course, de l'entrainement ect... ne néglige certainement pas la question du dopage et se situe à la pointe).
J'ajouterais que le cyclisme n'est pas le seul sport concerné (ça va du foot en passant par le rugby jusqu'à la formule 1 ou la pétanque et ce dans les même proportions...). Les médias ont tendance à diffuser beaucoup d'idées reçu sur cette question et j'en veut énormément aux journalistes sur ce point (une profession qui se veut soit disant à la recherche des faits... la recherche sur ce point à récemment montré qu'elle était plus à même d'éclairer sur les faits, faisant tant bondir les rugbymans...). Malheureusement il faudrait pouvoir le constater de l'intérieur, et le peu de témoignage qu'on ait vont dans le sens d'un dopage massif, mais ils sont bien souvent discrédités du fait qu'il proviennent de personnes prisent par la patrouille (Gaumont, Kohl, Hamilton ect... )

glandu

Messages : 213
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Laurent Fignon le Mer 2 Juil - 21:34

Inutile de vous dire, mais je le dis quand même  Rolling Eyes , je viens de regarder le téléfilm sur Laurent Fignon, la dernière échappée, et inutile de vous dire  Rolling Eyes , j'ai beaucoup aimé, sauf les fameuses 8 secondes que je n'ai jamais digérées, et que lui non plus n'a jamais digérées.
Caractère fort, mais ça on le savait.

Edit: Très bon taux d'audience pour ce téléfilm.  sunny 


Dernière édition par Laurent Fignon le Jeu 3 Juil - 19:20, édité 1 fois

Laurent Fignon

Messages : 1029
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par castaing lionel le Jeu 3 Juil - 15:13

on tape toujours sur les cyclistes ou l'athlétisme mais c'est bien dans le rugby qui a le plus de dopage le cyclisme doit être le sixième sport toucher par ce fléau

castaing lionel

Messages : 48
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 34
Localisation : PAU

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par BPradier le Jeu 3 Juil - 19:06

castaing lionel a écrit:on tape toujours sur les cyclistes ou l'athlétisme mais c'est bien dans le rugby qui a le plus de dopage le cyclisme doit être le sixième sport toucher par ce fléau
Rugby de l’hémisphère sud, s'il te plait, mais là c'est un problème de réglementation différente.  Smile 

BPradier

Messages : 286
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 24
Localisation : Environs de Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par _jeje63_ le Jeu 3 Juil - 22:25

+1 lionel

_jeje63_

Messages : 660
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 16
Localisation : Puy-De-Dôme

http://www.velo-manager.net/?page=club&id=4746

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par coc42 le Mar 8 Juil - 10:19

Sachant que je suis plus jeune je n'est pas connu le début de l'ère Armstrong. Mais je ne suis pas dupe. Je sais que ceux qui remportent des victoires magnifiques sont tôt où tard rattrapé par la patrouille. Je n'est malheureusement jamais connu les Fignon et autres, mais j'ose encore espérer que les coureurs prendront un jour conscience qu'ils sont victimes d'un véritable engrenage ayant pour but de faire de l'argent sur leur dos.Je sais que d'autres scandales comme la Festina feront surface (vous voyez pas de qui je veux parlez??? Shocked un indice : c'est le ciel en anglais Laughing ). Et pourtant, je continue à suivre ce sport. Pourquoi me direz-vous?? Tout simplement parce que j'aime son sport, mais pas ses acteurs. J'aime la sensation quand je vois une échappée condamnée qui tente un dernier baroud d'honneur. J'aime à voir des coureurs en grande souffrance en queue de peloton et qui luttent pour résister. Mais pour moi, les vrais responsables, ce sont les organisations et les sponsors.

coc42

Messages : 56
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 17
Localisation : Ton Cul!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Laurent Fignon le Mar 8 Juil - 20:49

J'étais un fou dingue du tour de France. Je faisais même des courses avec des petits coureurs sur des pistes que j'avais dessinées . Avec classements de toutes sortes. Et puis avec toutes les histoires de triche, dopage etc... l'intérêt s'est émoussé de + en +, et maintenant tout ce que j'aime dans le TDF ce sont les images des paysages que l'on peut voir...  Sad 
Tristesse.

Laurent Fignon

Messages : 1029
Date d'inscription : 07/05/2010
Age : 62
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par La Route est Belle le Dim 28 Juin - 16:17

Quelqu'un peut résumer la course de Romain Cardis aux championnats ? Il fait une belle saison, il est 2ème au challenge Directvelo derrière Lilian Calmejane.

La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vélo, le dopage, etc.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum