La course à pied sous toute ces formes.

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Lun 9 Fév - 15:28

je n'ai pas suivi le programme , j'essaye de ne pas trop marcher , quelque coupure .
Je ne préfère pas forcer car j'ai eu une hernie discale l'année dernière et j'ai eu du mal à m'en débarrasser

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Lun 9 Fév - 16:22

Mumu a écrit:je n'ai pas suivi le programme , j'essaye de ne pas trop marcher , quelque coupure .
Je ne préfère pas forcer car j'ai eu une hernie discale l'année dernière et j'ai eu du mal à m'en débarrasser  

Pense aussi a travaillé tes abdos (correctement pas comme un barbare hein ^^), tu verra que sa te fera du bien pour courir plus tard et sa évitera que tu souffre du dos dans le futur.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Lun 9 Fév - 17:18

oui , je sais , j'ai fait du foot et j'entraîne des petits
J'ai commencé la course à pied pour garder la forme physique ( même si je ne suis pas "gras" 1m87 pour 85 kg )
J'ai trop forcé sur mon dos lors de travaux et déménagement ...
Aujourd'hui j'ai fait 27 min d'un coup , c'est ma 4 eme séance

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Lun 9 Fév - 18:33

Mumu a écrit:oui , je sais , j'ai fait du foot et j'entraîne des petits
J'ai commencé  la course à pied pour garder la forme physique ( même si je ne suis pas "gras" 1m87 pour 85 kg )
J'ai trop forcé sur mon dos lors de travaux et déménagement ...
Aujourd'hui j'ai fait 27 min d'un coup ,  c'est ma 4 eme séance

Tu as presque la même morphologie que moi car je fais 1m90 pour actuellement 86.5kg. Je suis en phase de fonte lol.
Moi en ce moment que des sortie 1h voir 1h15 pas plus. Les longue sortie sa viens avant de grande course et pendant les courses justement ^^

Se qu'il serais bien c'est aussi que tu connaisse ta VMA pour pouvoir mieux travaillé ton cardiaque

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Lun 9 Fév - 19:04

Mais pour faire de la VMA, ce n'est pas mieux que j'arrive déjà à faire 1 h de footing?

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mar 10 Fév - 7:47

Connaitre ta VMA va te permettre de travaillé au seuil (suivant des % d'efforts) et donc d'avoir un meilleur cardiaque qui au final te permettra de courir plus longtemps sans te fatiguer.

La VMA se travaille au début en petit séance aussi. Genre 10min au seuil 50/60% de ta VMA puis 5min 80% puis de nouveau 10 min 50/60% VMA. Tu trouve pleins d'exercices sur internet.

Moi je suis pas un pro de l'entraînement donc je donne juste des idées mais je dit a personne de les suivre lol car moi je bosse d'une autre façon car je cours avec beaucoup de dénivelé donc moins de vitesse mais plus d'endurance et de résistance

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Mer 11 Fév - 18:56

Tu fais plus de trail?
Aujourd'hui j'ai fait mes 30 minute , objectif réussi
Maintenant faut que j'arrive à faire plusieurs séance de 30 min pour augmenter mon endurance

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mer 11 Fév - 20:29

Oui je fais pratique le trail à haute dose lol.

Dernier entrainement hier après midi avec mon petit parcours 11km en 1h6min avec 500m D+. Je sens que je suis bien pour la course de dimanche. Le temps sera moche normalement donc sa devrais avoir une incidence sur ma perf.

A suivre .......

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Jeu 12 Fév - 18:32

Tu vas faire quel course?

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Jeu 12 Fév - 19:56

Mumu a écrit:Tu vas faire quel course?

http://www.ubaye-trail.fr/fr/
dimanche le snowtrail. Celui de 22km et celui de cette été aussi en 42km ^^

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Ven 13 Fév - 20:17

C'est des sacrés morceaux ;
Ca doit être magnifique niveau du paysage
Bonne chance et bon courage

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mar 17 Fév - 5:06

Salut à vous tous,

Un petit compte rendu de ma course sur neige.

Déjà, il faut précisé que je me suis levé à 5h30 du mat'. J'habite à 3h de route du lieu de la course. Départ 6h15 et arrivé sur place vers 9h30 (les conditions de route en altitude était vraiment pas super et j'avais pas de chaine).
Retrait du dossard n°160 et retour voiture pour m’habiller. Il fait pas très froid et le ciel est juste couvert avec par moment des rayon de soleil. Ma tenue est très simple : trabucco (chaussure), x-shocks (chaussettes), collant et short (kalengi), tee-shirt de peau (kalengi), tee-shirt manche longue (sport2000) et pour finir gant et bonnet. Je prends quand même le camel back censé être obligatoire (beaucoup ne l'on pas) avec dedans ma veste coupe vent au cas où.
Un petit échauffement rapide puis direction la ligne de départ.

10h30 : Le départ est sonné. Les 350 coureurs présents s'engage dans le tracés des 22 km de ce Snowtrail. Je décide de partir dans les derniers (seconde décision de merde, la première étant déjà passé mais vous la comprendrez plus tard) et de géré le départ tranquille, j'aurais bien le temps de remonter plus tard.
Le début ce fait sur un peu de béton donc tout ce passe bien puis on bifurque sur la neige. Au début, je trouve sa plutôt sympa puis les choses se complique.
Le fait d'être partis dans les derniers , fait aussi que tout ceux devant moi marque la piste de leurs traces de pas et quand moi j'arrive dessus, sa ressemble plus à un champ de mines, qu'à une piste de course. Aucun appuis stable, les pieds qui se croise n'importe quand, les coups de chaussure dans la malléole, les pieds qui s'enfonce jusqu'à la chevilles.
Résultat, après seulement 2 km j'ai déjà la cheville droite en vrac (pas de gros bobo mais un début de contracture).
J'arrive tout de même à remonter du monde. Je trottine à mon rythme t'en bien que mal. Quelques petites côtes sont là pour nous préparé est l'énorme monté à venir. Presque 1000m D+ d'un seul coup, sa devrais piquer un peu.
Le premier ravito arrive au 6 km (en bas de la monté). Je le zappe rapidement car mon camel est plein et j'ai pas faim.

La monté commence est sa débute vraiment sec. Environs 1.5km de pente vraiment sèche puis replat 1.5km et de nouveau monté sèche de 4km. Tout le monde marche, moi y compris. Après le replat, j'ai de petite douleur dans le bas du dos (voila à quoi serve les abdos) qui me font ralentir un peu et faire quelques mini pose. Peut être 2min cumulé en tout.

A environs 500m du sommet, le second ravito nous attends. Là, je fais une pose de 2 min, histoire de boire un verre de coca et surtout de manger un truc car je crève la dalle ^^. Je mange donc de super barre de céréale (elles étaient vraiment trop bonne, sa mère).

Je reprends ma course tout en sachant que mon temps prévu était impossible à réalisé et que je courrais déjà à moitié au mental à cause de ma cheville.
"Pas grave car les descente arrive est je vais pouvoir me faire plaisir". Voila ce à quoi je pensé mais non, rien ne fût comme cela.
A peine reparti du ravito que je dois faire une pose pour enfilé mon coupe vent. Il fait vraiment très froid au sommet et il neige beaucoup. On vois même pas à 15m devant nous.
Puis on bifurque pour prendre la descente et c'est maintenant que la vrais galère commence. Des les premier mètre, je sais que sa va être compliquer. Je m'enfonce jusqu'au mollet a chaque pas voir genoux par moment. Je suis donc obligé de faire vraiment attention et de courir lentement voir même de marcher. T'en bien que mal, on avance. Sur les portions de plat, j'arrive à trottiné sur un bon rythme est je remonte pas mal de personne ( à vue d'oeil, je suis entre 100 et 150 ème).

Puis arrivé l'horreur. A 3 km de l'arrivé une pente de 1.5km nous attends. Une monotrace faite à la base au raquette mais qui après le passage de 150 personnes ressemble plus a une piste de bobsleigh qu'a un sentier de course. Rappelez vous du début du CR, je parlais de ma second erreur. La première étant de pas avoir pris de chaine spécial chaussure et quelle erreur au final. C'est comme courir sur une patinoire en pente avec des chaussure de ville.
J'ai pris facilement 10 gamelles dont une ou deux plutôt violente. J'ai au final réussi a descendre en essayant de planter mes pieds dans les bordures du sentier sans trop m’écarter car on s'enfoncer jusqu'au cuisses sinon. Certaines portions trop pentu, je les ai passé sur le cul pour plus de sécurité ^^ (paye ton coureur mdr). J'ai au final dans tout sa perdu environ 30 min. Autant vous dire que j'avais grandement les boules. En plus, j'ai perdu vraiment beaucoup de place dans cette histoire.

Je fini les derniers km sur un petit rythme. Douleur à la cheville et déception pour la course. Je passe finalement la ligne en 3h45. Je fini à une pauvre 229 ème place.
Il y aura quand même 55 abandons, ce qui est énorme sur une course.

Que retenir en biens : Des paysages sublime, de la neige par dessus la tête, une organisation au top avec des bénévoles souriant et chaleureux et un tracés super.
Que retenir en mal : Le non achat de chaine car marquer sur le site de l'organisation comme non obligatoire et surtout l'état de la piste après le passage de 150 personnes.

Je pense que pour courir dans de bonne conditions, il faut pouvoir courir dans les 50 premier pour évité d'avoir les ornière de tout le monde et surtout avoir les chaines sous les chaussures.
Au final, c'était une expérience moyenne et je pense que je ne la renouvellerais pas de sitôt.
Fin du CR..........


Juste pour dire que depuis que je suis rentrer, je boite à bloc car ma cheville droite à vraiment pris super cher.
Aucune entorse ou autre mais une grosse inflammation des tendons et autres nerfs. Je dois rester au repos pendant au moins une semaine voir plus suivant l'évolution.

Pour finir une petite tofo de moi ^^ A plus  

http://www.imabox.fr/15/02/17604jUkrhw07.jpg

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Mar 17 Fév - 18:51

c'est la première fois que tu cours dans des conditions comme ça?
Ca doit être super dur mentalement ...

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mer 18 Fév - 10:14

Oui c'était la première fois sur la neige. Je ne savais pas sur quoi j'allais tomber...

Oui le mental est très important. Je déteste abandonné donc je donne tout même si je dois me faire mal.
J'ai pour le moment abandonné une seule fois sur un 42 km car j'étais malade et que j'avais plus de force.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Mer 18 Fév - 17:04

Pour une première c'est bien d'avoir fini ... c'est le plus important
Pour ma part , je suis passé à 30 min sans m'arrêter
Maintenant , j'augmente petit à petit la distance de trajet pour courir plus longtemps.
Mais ma vitesse augmente aussi...
Mon objectif est toujours l'endurance pour arriver à courir 1 h sans s'arrêter

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par victorien le Jeu 19 Mar - 20:02

salut les coureurs,
j'ai fait ma première course de l'année le weekend dernier Smile, un semi marathon à Montargis.
Mon objectif était de battre mon record 1H27min52s en étant moins bien préparé que lorsque je l'avais fais.
Eh oui j'ai fait le fainéant cette hivers avec le froid et la pluie.
Résultat je suis arrivé sur la ligne de départ avec seulement 200km dans les jambes depuis le début de l'année, mais j'étais confiant par rapport à mes séances des 2 weekend précédents.

départ prudent pour la première fois, je démarre une course au delà des 4min( 4min15) le premier km, je continue sur un rythme semblable jusqu'au km5 passage en 21minutes ensuite je décide de passer la vitesse supèrieur sur le 6 et 7km en 4min, le 8ième Km en 3,45 sera mon plus rapide de la course, mais quel plaisir de remonter les coureurs 1 a 1, je passe au 10ième km en 40min 30, je fais les 11 et 12ième km encore en dessous de 4', après ça commence a tirer mais je tiens bon du 13 au 17ième je suis en moyen en 4min08, après le manque de travail de gainage me sera fatal, au 18ième les abdos en feu, je peux presque plus accélérer et essaye de m'accrocher au maximum au coureurs qui me redoublent, je tourne du 18 au 20ième en 4Min25, arrivé au 20ième je mets toutes mes dernières force dans la bataille et réussit à faire un beau 3Min58 malgrès l'épuisement. La ligne approche mon record est en poche, temps officiel 1h27min07.

Pour ceux qui sont pas loin de paris, s'ils veulent faire un chrono sur semi, celui de montargis est idéal, le plus plat que j'ai connu actuellement, en plus la partie légèrement plus dure se trouvent en début parcours , ce qui m'a permis de finir bien malgrès ma fatigue et mes douleurs.

Très satisfait de ce semi où j'ai bien gérer ma course, je savais que j'aurai de gros soucis en fin de course comme ma plus grosse sorti de l'année était que de 18km, pour ça que j'ai vraiment forcer a partir du 5ième car pas sur que j'aurai réussi a accélérer au 10ième.

Maintenant place au marathon de cheverny le 12 avril, malheureusement préparation pertubée maintenant par la pollution qui m'empêche de courir, vivement ce weekend que je sois en auvergne.

victorien

Messages : 541
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 32
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Ven 20 Mar - 8:09

Cool bravo pour ta performance !!!!!

Ma prochaine course a moi est le 19 avril avec un 25 km et 1300m D+. Je galère pour l'entrainement en ce moment car j'ai eu des souci d'ordre professionnel et aussi chez moi.

On verra bien ce que sa donne. . . .

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par beben le Ven 20 Mar - 21:38

pas mal victorien !!
belle course en perspective patfide et de superbes commentaires de tes courses
je lis vos rubriques

beben

Messages : 8
Date d'inscription : 29/04/2014
Localisation : compiegne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Sam 21 Mar - 7:50

Le prochain CR sera bientôt là en tout cas..

Je ferais peut être quelques compte rendu de mes entraînements d'avant course car sa risque d'être compliquer lol. En tout cas, moi je vise pas 1h27 ^^ Si je fini en trois heures, je serais déjà super content.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Don Carlito le Lun 23 Mar - 18:14

Coucou à tous !

Bon voilà, je fais désormais partie de la famille des traileurs moi aussi ^^
Je vous fais le C-R de la course que j'ai effectuée hier : le Trail des piqueurs à St Jean des Ollières, petit village au sud-est de Clermont-Ferrand.
J'ai participé au 23km (1000 D+). Il y avait aussi un 47km (2100 D+) proposé ainsi qu'un 11km.

Si le profil de la course vous intéresse, les photos et tout, voilà le site de l'organisation
http://www.traildespiqueurs.fr/index.html

Alors voilà, j'appréhendais la course assez inquiet : j'ai jamais couru plus de 2h de suite, j'avais peur du coup de bambou et surtout de la blessure conne (du genre la cheville dans le sac en descente) sur un trail qu'on m'a vendu dans mon club comme un parcours très joli mais super technique et difficile (j'ai pas été déçu). Et là je savais que je m'élançais pour du 3h ou 4h d'effort à la louche.
Je savais qu'il fallait surtout que je démarre tranquillement, sans forcer. Que je pense à m'alimenter correctement, et que je fasse bien gaffe dans les descentes.

Bref, arrivée au gite ou le club était logé (on s'est dépacés à 65 coureurs du club ^^) à 15 km de la course le samedi après-midi. Retrait des dossards (le 2014 en ce qui me concerne) en fin d'après-midi sur le lieu de la course : des pluies diluviennes, ça s'annonce très gras le dimanche Sad

Le dimanche matin, la moitié des gars du club partent pour un départ à 7h30 pour le 47km ; nous c'est 10h, donc le temps pour bien se réveiller le matin.
On arrive là bas, à la sortie des véhicules on rigole pas trop ; pas vraiment de pluie, par moment qq micro-flocons (il fait 1 ou 2°) mais surtout un petit vent qui nous glace ... cette course s'annonce vraiment pas drole.
Du coup je décide de partir direct avec 3 épaisseurs : t-shirt + vêtement long + coupe-vent.

Départ de la course, les 3-4 premiers km sont en descente ou plat : je pars assez vite, je me dis que ça m'éviter d'avoir froid, et accessoirement d'être englué parmi des gens qui avancent pas pour la suite. Résultat, au bout de 3km je commence à avoir chaud avec mes 3 épaisseurs : je décide de foutre mon coupe vent dans le camel-bag. On continue avec qq montées descentes, jusqu'au 5ème km : premiers gros raidillons, ça bouchonne avec un bon grimpé de corde. A la sortie, redescente puis premier ravito au km 8. Je le zappe, j'ai ce qu'il me faut sur moi (barres, gels, eau) pour ne pas m'arrêter. Et je bois régulièrement.
A ce niveau de la course, je me rends compte que je suis nettement plus entamé que quand j'ai couru 8km habituellement : les cotes s'enchainent sans arrêt, et les moments de replat ou de descente sont très compliqués : ou assez techniques, ou bien extrêmement gras. Je vous raconte pas les descentes en mode ski de fond avec la boue à la place de la neige.
Bref je continue sur un rythme tranquille, je me fais pas mal doubler. Je m'en fous, là j'ai fait moins de la moitié et les 2 grosses difficultés sont à venir. Et puis je joue pas du tout une place, je me ménage surtout pour pas finir à la ramasse. 12ème kilomètre, on aborde la grosse ascension : le pic de la garde, un chaos basaltique avec de nombreux gros blocs de pierres. C'est très glissant, j'en chie. Un des mecs du club me double. ça me fait chier, je pense être mieux préparé que lui, je me dis que je dois m'accrocher.
On arrive en haut, la descente s'amorce et je me refais la cerise. Toujours aussi boueux, technique, mais je pense que je descends plutot pas trop mal. On enchaine les kilomètres, ça commence à être dur (mais aussi pour les autres ^^). Du coup je redouble qq gars. Deuxième ravito, je m'arrête juste pour un verre de coca en 20secondes.
Après plus de 2h d'efforts, on aborde la dernière grosse difficulté : le chaos du Courdeloup, le même genre de difficulté que le pic de la garde : une ascension dans des grosses pierres. Je monte fort, je double pas mal de mecs, dont le camarade de club que j'avais en point de mire depuis un moment. Arrivé en haut, je sais que le plus dur est fait. Il reste un peu plus de 5km, la plupart en descente.
Je négocie pour doubler des mecs qui me ralentissent, et je commence à allonger la foulée dans les descentes. Gros coup de flippe, je sens mes muscles se raidir. Les crampes sont là. Ischio, mollets, des 2 jambes : la totale. Du coup je décide d'assurer avec des petites foulées. Je finis globalement bien, jusqu'aux 2 derniers kilomètres. Là ça se met à remonter, et surtout le chemin est HORRIBLE. Tout le monde est passé dessus à l'aller et au retour, c'est de la gadoue immonde sur 20cm d'épaisseur. C'est vraiment pas agréable, je finis en marchant quand ça monte comme la plupart des gens. L'arrivée se profile, je termine en 2h54min. Je n'ai jamais eu autant de crampes dans les jambes, c'était vraiment éprouvant. Mais j'ai fini sans me blesser, et en prenant du plaisir sur la course. C'est largement l'essentiel Very Happy

Bref, mon idée à la fin de cette course : repartir au plus vite sur un trail. Je me dis qu'après avoir pris du plaisir dans de telles conditions, je suis relativement fait pour ce genre d'efforts. Il va falloir que je prenne l'habitude de courir longtemps, pour m'habituer à être endurant. Mais vraiment, j'ai envie d'y retourner !!

Don Carlito

Messages : 1495
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 31
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mer 25 Mar - 8:05

Super résultat Don !!!!!

Enfin un nouveau converti, cela fait plaisir .....

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Mumu le Mer 25 Mar - 17:19

c'est sympa de voir d'autre personne sur la rubrique ...
Pour ma part je continu mon entraînement de remisse en forme
3 séances par semaine
2 footing ( où je cours plus 50 min et environs 9km) comme objectif et de courir 1 h à 1h15
Ca se rapproche , mais je préfère petit à petit
et depuis la semaine dernière , pour ma 3 eme séance j'ai remplacé le footing par du fractionné ...
et sinon quelque exercice musculaire quand j'ai un peu de temps ( abdos , pompes gainage )

Mumu

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par victorien le Jeu 26 Mar - 19:36

Bravo Don, belle perf dans cette environnement difficile.
Les crampes en fin de course aie ça tire fort, lol, bienvenue au club des mollets durs. Very Happy
oui va falloir que tu fasses beaucoup plus de long.
moi semaine pas super, de bonnes sensations à l'entrainement mais j'ai encore fait 2 fois moins de km que j'aurai voulu, j'espère me rattraper ce weekend.

victorien

Messages : 541
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 32
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Aile de Faucon le Lun 30 Mar - 12:12

Aller petit résumé de mon premier semi!(Objectif 1h45, sortie la plus longue à l'entrainement 15km)
Alors je prends place dans mon SAS à 9h53, je suis pile poil dans les temps!^^
Le départ est donné entre 9h55 et 10h le temps que tout le monde soit en place!
Le signal de départ est donné, avec 2500 coureurs au départ, on se sent à l'étroit!^^ Du coup on se contente de suivre les coureurs devant nous pendant les 2-3 premiers km, je pense être dans le tempo donc je ne m'affole pas, au passage sur le 3ème km on regarde le chrono pour la première fois, 15min40, on se dit oula, déjà 40sec de retard sur l'objectif ça part plutôt mal...
Vers ce moment 2 gars nous double sur le côté, du coup je me dis que je vais tenter de les suivre pour essayer d'inverser la tendance!
3km plus loin, soit au 6ème km, on est en 29min20 sur mon chrono, c'est bon maintenant j'ai 40sec d'avance sur l'objectif! Je laisse filer les 2 gars dans un faux plat montant et je continue à un rythme qui se rapproche le plus du mien, je remonte les gens petit à petit, tout va bien! On ne regarde plus le chrono jusqu'au 10ème km, là le gars posté nous annonce les temps, je suis en 48min45, impeccable, 1min15 d'avance on espérait un peu plus d'avance, mais vu le départ, ça reste correct!
A partir de là ça commence à se gâter, le second ravito approche cette fois on décide de prendre un verre d'eau pour se réhydrater un peu (pas facile de boire en courant!^^ On en mets un peu partout mais j'en ai assez dans le gosier! émoticône smile ). Depuis déjà 2-3km je sens une légère gène au genou gauche, on espère que ça ne sera pas pire, on se contente de prier! On a déjà l'impression d'être dans le dur, alors que seulement la moitié du parcours a été réaliser.. Du coup je décide de ne pas regarder le chrono jusqu'au 15ème km, les gens commencent à me redoubler, je ne m'affole pas même si ce n'est pas très agréable..^^ On approche du 15ème km (Enfin!) le gars annonce finalement 1h13min50!! On se dit que finalement ça c'est bien passé on ne perd qu'une poignée de seconde sur le rythme de base! Ca redonne un peu de moral!!
Et sur le 15ème km de nana de l'intrépide d'Angers (plutôt charmante au passage émoticône tongue ) Du coup je me mets derrière, par chance ça descend un peu donc je me refais un peu la cerise, au 17ème km léger faux plat, je suis à 2 doigts de lacher prise, mais on arrive de nouveau sur du plat, du coup je m'accroche encore un peu et reste à leur contact. A quelques mètres indiquant les 18km un nouveau faux plat, cette fois je ne tiens plus et lache! Mais pendant ces 3km on a redoubler un peu de monde, je me dis que ça m'a remis dans le rythme.
De 18 à 19 on court comme on peut, ça commence vraiment à tirer (et j'ai bien mal au pieds droit depuis déjà 1 ou 2km). On passe le 19ème km, je suis vraiment à la ramasse, je continue de me faire doublé, mais on se dit plus que 2 km (c'était plutôt "Encore" m'enfin bon^^). On continue de courir comme on peut, on arrive au 20ème km, on sort le chrono pour y jeter un oeil, à peine 1h39, on a 6min pour faire le dernier km et quelques!
En me faisant doubler j'essaie de prendre la foulée quelques mètres à chaque fois, et là on voit la banderole annonçant... "Départ" de la course 8km.. Grrr j'en peux plus, on tourne à droite avant cette banderole, et cette fois on voit la banderole d'arrivée. La on essaie de voir le chrono au loin, il reste une bonne 50aine de mètre quand je vois le temps défilé, 1h44min et 9-10-11 secondes, on se dit c'est bon l'objectif sera atteint! On passe quasiment la ligne en marchant, le temps affiché est de 1h44min27sec!
Il était grand temps que ça se termine!!!!!!!!^^ Mais ça fais plaisir d'avoir quand même finit en dessous de l'objectif, surtout que les sensations tout du long n'ont pas été fameuses! Smile
Bon c'est sur que comparé aux champions de ce topic c'est ps terrible mais bon on fat avec ce que l'on a!^^

Aile de Faucon

Messages : 1595
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 94
Localisation : St Jean

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mer 22 Avr - 17:40

Salut a tous,

J'avais pas eu le temps de repassé sur le topic depuis un moment. Je tiens a dire bravo a ADF pour sa modeste mais non des moindre performance (clap, clap, clap).

J'ai moi aussi fais une nouvelle course se weekend. 26 km et 1500m de dénivelé. Pour tout remettre en place j'ai changé de taf une semaine avant la course. Autant dire que j'étais assez fatiguer quand je suis arrivé sur place.

Le temps est très incertain mais bon on fera avec. J'ai de bonne sensations et mon dernier entrainement étais bon.
Je récupère le dossard est je m'échauffe rapidement.
J'ai juste pris une gourde à mains et rien d'autre car 3 ravitos sont prévu pour cette course.

8h30 départ. Je pars tranquillement en fin de peloton. Arrive la première montée avec un bon bouchon mais pas besoins de jouer de coude car 26 km c'est long. Sa grimpe jusqu'au 6 km autant dire que les mollets chauffe bien et c'est pas les première gouttes de pluies qui vont me refroidir.
Je zappe le ravito et continu sur ma petite lancé.

On enchaîne les montés et les descentes et moi je remonte au classements. Les sensations sont bonne et j'ai un bon cardiaque ( sa change).
la longue monté de mi-course arrive. 3 bon km de monté bien raide avec presque 700 m de dénivelé. Je suis bien dans le rythme j'alterne marche et trottinement. Je passe au sommet en 142 ème position en tout juste 2h. Nous avons parcouru pour le moment 14 km et presque 1200 de dénivelé. Je fais une pause rapide au second ravito pour reprendre de l'eau.

Le redémarrage est un peu compliqué mais j'arrive quand même a bien courir et gère assez bien les descente. Le chemin jusqu'au 3 ème ravito est une alternance de monté descente et là encore tout va bien.

Après le 3 ème ravito, il reste 6 km de descente. Je sais donc que je vais finir cette course comme la saison dernière. J'attaque la descente rapidement mais je sens aussi très vite que sa tire au niveau du mollet droit C'est pas une crampes mais une petite contracture Sa empêche pas de courir mais sa gène un peu en descente. Pas de bol pour moi.

J'essaye de courir au maximum est au final je perds peu de temps. Je pas la ligne d'arrivé en 3h41min.
Je suis assez content du résultat même si je fini très loin des meilleurs et du premier qui fini lui en 2h16.

Ma prochaine course sera certainement le trail des eaux vives, si j'arrive a avoir un dossard ou alors l'aurélien trail.


patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum