La course à pied sous toute ces formes.

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par gragu le Lun 28 Avr - 8:57

Ducoup, au moins deux Wink

gragu

Messages : 1536
Date d'inscription : 27/07/2011

http://www.velo-manager.com/?page=club&id=3755

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par _jeje63_ le Lun 28 Avr - 10:34

gragu a écrit:Ducoup, au moins deux Wink
Trois Very Happy

_jeje63_

Messages : 660
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 16
Localisation : Puy-De-Dôme

http://www.velo-manager.net/?page=club&id=4746

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par combslaville le Lun 28 Avr - 13:12

Et même 4 !! Smile

Bon courage pour la suite, j'espère que ta cheville ira mieux !

combslaville

Messages : 334
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par fra37 le Lun 28 Avr - 13:49

Et même 12.

fra37

Messages : 4170
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 23
Localisation : Paris, Tours, Angers, Les Sables d'Olonnes, Pamiers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Lun 28 Avr - 13:57

Bizarrement le commentaire qui m'a fait le plus rire reste celui de Fra, on ce demande pourquoi  Very Happy
Merci de votre soutien à tous, j’apprécie énormément.

J'ai encore prévu 4 ou 5 course cette saison donc sa devrais faire quelques joli résumé. Je vais aussi essayer de parler du matériels que j'arrive a testé pour vous donner mes avis et mes impressions.
Si vous souhaitez des conseils ou avoir un avis (je suis pas un pro ^^), je peux peut être vous aidez.


patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par into44 le Lun 28 Avr - 16:52

patfide a écrit: chocalatine

Est-ce permis ? Devrait-on en informer la modération ?

Désolé mais selon toute vraisemblance à Marseille c'est pain au chocolat :
Spoiler:

Plus sérieusement, bonne continuation Wink

into44

Messages : 784
Date d'inscription : 26/07/2012
Age : 18
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Lun 28 Avr - 17:58

Into si je me base sur ta superbe carte et sur le fait que je suis basque d'origine (née a bayonne) et que j'ai toujours vécu dans les Landes jusqu'à il y a 2 ans, j'ai entièrement le droit de dire CHOCOLATINE.

P.S : j’emmerde les pain au chocolat lol

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par fra37 le Lun 28 Avr - 18:02

On devrait refaire une coupe des régions en faisant deux régions: "Ceux qui disent chocolatine" contre "Ceux qui disent pain au chocolat"

fra37

Messages : 4170
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 23
Localisation : Paris, Tours, Angers, Les Sables d'Olonnes, Pamiers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par combslaville le Lun 28 Avr - 18:11

Prêt pour l'équipe pain au chocolat !!! ^^

combslaville

Messages : 334
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Lindt-Cailler le Lun 28 Avr - 19:19

De même en temps qu'espion en Aquitaine ! Smile

http://www.legorafi.fr/2013/03/20/toulouse-il-se-fait-abattre-de-46-balles-dans-le-corps-pour-avoir-demande-un-pain-au-chocolat/
C'est des barbares dans le coin

Lindt-Cailler

Messages : 955
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 20
Localisation : Bordeaux (et nan pas en suisse :p)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mar 29 Avr - 6:10

Mon sujet de base est en train de bien dérivé ^^

Promis prochaine course, je cours avec des chocolatines ou pain au chocolat dans les poches lol

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mar 29 Avr - 21:58

Les différentes tenus pour courir

Pour certains la tenu est importante et pour d'autres non.
Pour moi, quand on commence à courir longtemps dans la semaines ou sur des courses, la tenu est importante.
Je vais donc vous détaillés rapidement mes vêtements et mes chaussures. Je vous dirais aussi ce que j'en pense et pourquoi je les utilise.
On va commencé par le plus important : Les chaussures.

Pour ma part, j'en ai quatre paires.

La première : http://www.startfitness.co.uk/product.asp?P_ID=51128
Mes première chaussure de trial. De vrais chaussons. Elle maintienne correctement le pied, on un amorti vrais énorme comparé à d'autres chaussures de trial et bien sur leurs adhérances est vraiment énorme. J'ai adoré ces chaussures, j'en est changer car elle était hs. Plus de 800 km et 7 courses.
Le plus est leurs prix : moins de 90 euros sur internet.

la seconde : http://www.i-run.fr/chaussures_homme/Trail_c15/Asics_m1/Asics-Gel-Fuji-Trabuco-2-M_Asics_fiche_14480.html
C'est le nouveau modèle par rapport au première. Il les ont renforcé pour qu'elle résiste mieux dans le temps et qu'elle résiste mieux aussi aux pierres. J'ai aussi l'impression que l'amorti est meilleur. Testé sur plusieurs courses et sur beaucoup d'entrainement. Je les adores. Jamais mal aux pieds et toujours une bonne accroche. J'ai déjà fait avec plus de 300 km et trois courses.

Les routes : http://www.i-run.fr/chaussures_homme/Route_c13/Asics_m1/Asics-Gel-Zaraca-2-M_Asics_fiche_14424.html
Acheté pour bosser ma vitesse. Elle sont dynamique et légère. L'amorti est correct sans pour autant être énorme. Utilisé environs 5 fois pour une soixantaines de km. Je pense pas que ce sois assez pour vraiment avoir un bon avis.

Les dernières : Kalenji RT 5.2 http://store.quechua.com/fr-FR/chaussure-rt-52-360deg-18598/avis
Acheté sur un coup de tête et aussi car elle était pas chère ^^ Légère et facile à lacets. Utilisé qu'une fois donc j'ai pas vraiment d'avis dessus même si pour le moment je trouve leurs maintiens super et l'accroche acceptable. J'ai eu quelques échauffement sur les orteils donc je compte les testé encore un peu avant de vraiment m'en faire un avis.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par sabfer le Ven 2 Mai - 13:37

patfide a écrit:La course de dimanche était juste super.

Arrivé 8h30 pour le petit déjeuné : café, chocolat, jus d'orange, croissant, chocalatine, pain aux raisins, brioche ...... que des bonnes choses.
La course en elle même était super. Très joli parcours avec de très belle vue sur l'étang de berre. De belle montée et de longue descente. Le tout sous un beau soleil et un léger vent.

0 à 4.5 km : Bien placé au départ dans les 100 premiers, je trouve vite ma place et garde un rythme correct sur le plat pour accéléré dans les montées roulantes. J'arrive au ravito environs dans les 60 premiers.
4.5 à 8 km : Longue descente très dur pour ma cheville encore en rémission. Sa coince encore et je dois levé le pied. Plusieurs coureur me double et je rage intérieurement. Je reviens plutôt bien sur le plat, preuve que le travail en salle de cette hiver paye. Arrivé au second ravito dans les 50 ou 60 premiers environs.
8 à 12 km : Encore une longue descente ou je suis obligé de ralentir mais ou cette fois si, je me fais pas doubler. Arrivé en bas de cette descente un bénévole m'anonce que je suis 50 ème. Les quelques montée qui suivent me permette de bien revenir sur les coureurs de devant. Je profite vraiment du paysage qui est magnifique. Je prends vraiment plaisir à courir même si ma cheville commence à souffrir de cette épreuve.
12 km à l'arrivé : Ils nous avait promis de passer par un pont romain et c'est choses faite à 12.3 km. Un joli pont romain suivi d'un mur à montée. Une côte casse patte qui aura du en tuer plus d'un. Puis derrière légère descente et 600m de plat pour finir.

Je passe la ligne en 1h11min40s. Je termine 42 ème sur 259 finishers. C'est un très bon résultat au vu de ma cheville et de mon genoux qui m'ont obligé à géré mes descente et bloquer dans certaine relance sur la fin. Le premier fini lui en 54min et le dernier en 2h34.


Mais le mieux est à venir. Après l'arrivé, il y avait un ravito (normal vous me direz) et oui je répondrais. Le petit plus étant la dégustation de vins du châteaux possible gratuitement pour tout les coureurs ainsi qu'une pasta party. La mise à disposition d’ostéopathe à l'arrivé fût un bonheur. Il faut aussi dire qu'elle était toute super mignonne.

Vous finirez par vous demandez combien j'ai payer comme inscription pour avoir droit à une si belle course et la je vous direz que c'étais malheureusement super cher car cela m'a coûté très exactement 5 euros. L'organisateur veut même baissé ce prix là pour l'année prochaine. IL est fou

Cette semaine, je laisse la machine ce reposé car dimanche prochaine je repasse sur du semi long avec un 28 km et 1300m D+. C'est un peu l'objectif de mon début de saison. Je vise un temps de 4h qui devrais logiquement être battu et être plus proche des 3h30/3h45 au vu de ma course au Garlaban mais cela dépendra aussi de ma cheville.
C'est quoi le nom de ta course ? Parce que je fais la Aurelien Trail ce dimanche et ça correspond à ce petit profil de 28km pour 1350m+.

sabfer

Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Sam 3 Mai - 8:00

Effectivement c'est bien l'aurélien trail.

J'y vais plus en touriste finalement quand compétiteur car mon genoux et ma cheville ne sont pas au top et que je commence à être fatigué physiquement de l’enchaînement boulot/entrainement/course.

Au pire, dis mi comment tu sera habillé au essayera de ce voir. Moi je serais en rouge avec un tee shirt du trail du garlaban ^^

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par sabfer le Sam 3 Mai - 8:59

patfide a écrit:Effectivement c'est bien l'aurélien trail.

J'y vais plus en touriste finalement quand compétiteur car mon genoux et ma cheville ne sont pas au top et que je commence à être fatigué physiquement de l’enchaînement boulot/entrainement/course.

Au pire, dis mi comment tu sera habillé au essayera de ce voir. Moi je serais en rouge avec un tee shirt du trail du garlaban ^^  

Je serais en jaune avec des chaussures rouges et j'y vais aussi en 'touriste' ce n'est que mon 2eme trail et je n'ai pas eu la préparation que j'aurais voulu.

sabfer

Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Sam 3 Mai - 11:41

ben c'est cool ça mais pour un second trail sa risque d'être hard.
Tu aurais peut être du visé la distance en dessous.

A demain à l'occasion

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Lun 5 Mai - 22:52

L'aurélien Trail : la défaite du chat noir.

Pour vous remettre en mémoire les faits. La saison dernière j'avais présumé de mes forces et je m'étais inscrits sur la plus grande distance. A savoir 42 km et 2600m D+. Grave erreur pour un débutant t'elle que je l'étais. J'avais finalement abandonné au 36 km car je ne pouvais plus avancé.
Cette saison mon entraînement était bien meilleurs et ma motivation suite au bon résultat les semaines précédentes était au maximum. Le seul petit hic : mon entorse de la cheville pas encore remise et la douleur au genoux suite à ma chute. Je vous cacherais pas que mon volume d'entrainement des semaines précédentes avait été revu à zéro.

La vielle de la course, Sabfer un joueur de VM m'annonce qu'il participe aussi à la course et sur la même distance que moi. A savoir 27.4 km pour 1250m D+. Je n'ai pas fait l'erreur de m'inscrire sur le 44 km cette année. Je lui propose donc de ce retrouvé le lendemain et de faire une partis de la course ensemble.


Nous voila donc dimanche matin. Mon réveil sonne à 5h30 (faut être con pour ce levé si tôt un dimanche). Après une rapide préparation, je prends la route direction St Maximin la Ste Baume. J'arrive à 7h05 et comme l'année dernière, il y a beaucoup de monde. Je dois faire la queue pour récupéré mon dossard. J'arriverais à l'avoir à 7h30 autant dire que l'échauffement sera minime. Entre temps, j'essaye de croisé sabfer mais impossible de ce voir. T'en pis on verra plus tard.
L'échauffement terminé, je file rapidement sur la ligne de départ. Les sensations ne sont pas top mais maintenant qu'on est là, on fera pas demi tour. Je vise environs 4h/4h15, chose qui devrais être largement jouable.
Alors que j'attends patiemment le départ, un coureur s'approche de moi et là surprise Sabfer. Nous discutons rapidement de trail et de VM puis vu que nos objectifs semble être les mêmes, ont décident de courir ensemble.

Départ :
Le départ est donner à 8h pile. Nous partons tranquillement en fin de peloton. Aucune raison d'aller vite vu ce que l'on vise. Les deux parcours partent en même temps donc cela fait du monde devant nous. A vu d'oeil 450 personnes .
Les premiers km sur bitume ce passe facilement et il ce trouve que j'ai finalement de bonne sensation. Il va falloir confirmé ça dans les montée à venir.

Km 2 à 7 :
Les sensation sont toujours excellentes et je profite vraiment du paysage et de la course. Je suis toujours au côté de Sabfer et le fait de discuté fais passer le temps plus vite. Les premières montées sont avalées facilement et au pas (léger embouteillage). Puis retour sur du plat puis re-monté. Toujours aucun signe de mes douleurs alors dès que le terrain redeviens plat, je décide de commencé à remonté un peu de monde histoire de faire du bien au moral. C'est aussi à ce moment là, que je laisserais Sabfer à ça course.

Km 7 à 10 :
Les deux courses se sont enfin séparé est maintenant nous savons vraiment contre qui ont lutte. De mon côté, je remonte toujours au classement. Les montée sont avalé avec beaucoup de facilité et le peu de descente ce passe très bien. Les paysage sont vraiment superbe et le temps magnifique. Vu que je cours sur un rythme inférieur à celui de d'habitude, j'ai largement le temps d'en profité. Je m'autorise même quelques petit arrêt pour regardé au loin.

km 10 à 14 :
Nous arrivons maintenant dans une longue descente en sous bois. Très belle et très roulante. Courir sur de la terre noire change des habituelles pierres ou bitume de certaines courses. En plus de ça, ça préserve les articulations, autant vous dire que j'en suis ravis. Je continus a reprendre des coureurs, je trouve même ça bizarre car j'ai vraiment pas l'impression de courir vite.
Puis une nouvelle montée courte mais raide fera son apparition. C'est pas la première fois que je la vois car l'année dernière c'est elle qui avait éteint mes dernières forces. Cette année ce ne fût pas le cas. Je montée tranquillement en profitant du paysage et en constatent que l'on pouvais aussi prendre plaisir à montée. Le petit points d'ombre est qu'il commencé à faire chaud.

Km 14 à 18 :
Je remonte beaucoup moins de monde maintenant. Les écarts sont réduits et vu que je ne veux pas me livré, je garde ma place. Le soleil commence à vraiment taper et j'en souffre un peu. La descente précédente c'est fait dans la poussière et je peux vous garantir que j'en est manger beaucoup.
Le ravito du km 18 est un bonheur. J'en profite pour prendre deux minutes de repos et j'en profite aussi pour grignoté un peu. Mes jambes commence à être lourdes donc il va falloir faire attention.

Km 18 à 23 :
Rien de compliquer à première vu mais un enchaînement de montée casse patte et de descente roulante comme j'aime pas. Ma cheville commence à légèrement en souffrir donc je ralenti un peu tout en essayant de garder la place que j'ai. A l'heure actuelle, j'ai vraiment l'impression de plus avancé mais en discutant avec d'autre coureurs, je me rends compte que c'est pareil pour eux. Pas grave, je sais déjà dans ma tête que je terminerais cette course, le tout est de savoir en combien de temps.

Km 23 à arrivé :
On dit souvent que les derniers km compte double ben pour moi ils ont compté triple. J'avais l'impression que l'on arriverais jamais. Une dernière descente bien raide avant de retrouvé du bitume m'oblige à marcher mais pas à cause de douleur c'est surtout psychologique. Je voulais assuré et surtout pas me blessé pour finir la course en pleine forme. Une fois le bitume sous les chaussures, c'est simple. Il reste 1 km. Je vois un coureur 150 m devant et personne derrière. C'est donc la place que je garderais.

L'arrivé :
J'avais demander à ma femme de m'attendre avant l'arrivé car je sais que mon fils (3 ans bientôt) adore courir. C'est donc avec beaucoup de plaisir qu'à 50 m de ligne mon fils et venu me rejoindre pour passer la ligne avec moi. Beaucoup de bonheur.


Au final, ce fût une course que j'ai vraiment apprécier. J'ai passer la ligne en 3h54min53s et j'ai fini en 160 ème position.
Je suis content car au final, j'ai eu aucune douleur et j'ai eu aucune chute. J'ai couru à un rythme qui m'a permis de profité du paysage et de la convivialité des autres coureurs.
Sabfer quand à lui bouclera l'aventure en 4h38min26s et en 241 ème position. Pas mal pour un second trail.


La suite de mes aventures dans un mois car je me laisse 2 semaines de repos pour soigner les petits bobos.






patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par sabfer le Mar 6 Mai - 16:45

patfide a écrit:L'aurélien Trail : la défaite du chat noir.

Pour vous remettre en mémoire les faits. La saison dernière j'avais présumé de mes forces et je m'étais inscrits sur la plus grande distance. A savoir 42 km et 2600m D+. Grave erreur pour un débutant t'elle que je l'étais. J'avais finalement abandonné au 36 km car je ne pouvais plus avancé.
Cette saison mon entraînement était bien meilleurs et ma motivation suite au bon résultat les semaines précédentes était au maximum. Le seul petit hic : mon entorse de la cheville pas encore remise et la douleur au genoux suite à ma chute. Je vous cacherais pas que mon volume d'entrainement des semaines précédentes avait été revu à zéro.

La vielle de la course, Sabfer un joueur de VM m'annonce qu'il participe aussi à la course et sur la même distance que moi. A savoir 27.4 km pour 1250m D+. Je n'ai pas fait l'erreur de m'inscrire sur le 44 km cette année. Je lui propose donc de ce retrouvé le lendemain et de faire une partis de la course ensemble.


Nous voila donc dimanche matin. Mon réveil sonne à 5h30 (faut être con pour ce levé si tôt un dimanche). Après une rapide préparation, je prends la route direction St Maximin la Ste Baume. J'arrive à 7h05 et comme l'année dernière, il y a beaucoup de monde. Je dois faire la queue pour récupéré mon dossard. J'arriverais à l'avoir à 7h30 autant dire que l'échauffement sera minime. Entre temps, j'essaye de croisé sabfer mais impossible de ce voir. T'en pis on verra plus tard.
L'échauffement terminé, je file rapidement sur la ligne de départ. Les sensations ne sont pas top mais maintenant qu'on est là, on fera pas demi tour. Je vise environs 4h/4h15, chose qui devrais être largement jouable.
Alors que j'attends patiemment le départ, un coureur s'approche de moi et là surprise Sabfer. Nous discutons rapidement de trail et de VM puis vu que nos objectifs semble être les mêmes, ont décident de courir ensemble.  

Départ :
Le départ est donner à 8h pile. Nous partons tranquillement en fin de peloton. Aucune raison d'aller vite vu ce que l'on vise. Les deux parcours partent en même temps donc cela fait du monde devant nous. A vu d'oeil 450 personnes .
Les premiers km sur bitume ce passe facilement et il ce trouve que j'ai finalement de bonne sensation. Il va falloir confirmé ça dans les montée à venir.

Km 2 à 7 :
Les sensation sont toujours excellentes et je profite vraiment du paysage et de la course. Je suis toujours au côté de Sabfer et le fait de discuté fais passer le temps plus vite. Les premières montées sont avalées facilement et au pas (léger embouteillage). Puis retour sur du plat puis re-monté. Toujours aucun signe de mes douleurs alors dès que le terrain redeviens plat, je décide de commencé à remonté un peu de monde histoire de faire du bien au moral. C'est aussi à ce moment là, que je laisserais Sabfer à ça course.

Km 7 à 10 :
Les deux courses se sont enfin séparé est maintenant nous savons vraiment contre qui ont lutte. De mon côté, je remonte toujours au classement. Les montée sont avalé avec beaucoup de facilité et le peu de descente ce passe très bien. Les paysage sont vraiment superbe et le temps magnifique. Vu que je cours sur un rythme inférieur à celui de d'habitude, j'ai largement le temps d'en profité. Je m'autorise même quelques petit arrêt pour regardé au loin.

km 10 à 14 :
Nous arrivons maintenant dans une longue descente en sous bois. Très belle et très roulante. Courir sur de la terre noire change des habituelles pierres ou bitume de certaines courses. En plus de ça, ça préserve les articulations, autant vous dire que j'en suis ravis. Je continus a reprendre des coureurs, je trouve même ça bizarre car j'ai vraiment pas l'impression de courir vite.
Puis une nouvelle montée courte mais raide fera son apparition. C'est pas la première fois que je la vois car l'année dernière c'est elle qui avait éteint mes dernières forces. Cette année ce ne fût pas le cas. Je montée tranquillement en profitant du paysage et en constatent que l'on pouvais aussi prendre plaisir à montée. Le petit points d'ombre est qu'il commencé à faire chaud.

Km 14 à 18 :
Je remonte beaucoup moins de monde maintenant. Les écarts sont réduits et vu que je ne veux pas me livré, je garde ma place. Le soleil commence à vraiment taper et j'en souffre un peu. La descente précédente c'est fait dans la poussière et je peux vous garantir que j'en est manger beaucoup.
Le ravito du km 18 est un bonheur. J'en profite pour prendre deux minutes de repos et j'en profite aussi pour grignoté un peu. Mes jambes commence à être lourdes donc il va falloir faire attention.

Km 18 à 23 :
Rien de compliquer à première vu mais un enchaînement de montée casse patte et de descente roulante comme j'aime pas. Ma cheville commence à légèrement en souffrir donc je ralenti un peu tout en essayant de garder la place que j'ai. A l'heure actuelle, j'ai vraiment l'impression de plus avancé mais en discutant avec d'autre coureurs, je me rends compte que c'est pareil pour eux. Pas grave, je sais déjà dans ma tête que je terminerais cette course, le tout est de savoir en combien de temps.

Km 23 à arrivé :
On dit souvent que les derniers km compte double ben pour moi ils ont compté triple. J'avais l'impression que l'on arriverais jamais. Une dernière descente bien raide avant de retrouvé du bitume m'oblige à marcher mais pas à cause de douleur c'est surtout psychologique. Je voulais assuré et surtout pas me blessé pour finir la course en pleine forme. Une fois le bitume sous les chaussures, c'est simple. Il reste 1 km. Je vois un coureur 150 m devant et personne derrière. C'est donc la place que je garderais.

L'arrivé :
J'avais demander à ma femme de m'attendre avant l'arrivé car je sais que mon fils (3 ans bientôt) adore courir. C'est donc avec beaucoup de plaisir qu'à 50 m de ligne mon fils et venu me rejoindre pour passer la ligne avec moi. Beaucoup de bonheur.


Au final, ce fût une course que j'ai vraiment apprécier. J'ai passer la ligne en 3h54min53s et j'ai fini en 160 ème position.
Je suis content car au final, j'ai eu aucune douleur et j'ai eu aucune chute. J'ai couru à un rythme qui m'a permis de profité du paysage et de la convivialité des autres coureurs.
Sabfer quand à lui bouclera l'aventure en 4h38min26s et en 241 ème position. Pas mal pour un second trail.


La suite de mes aventures dans un mois car je me laisse 2 semaines de repos pour soigner les petits bobos.





Super récit Very Happy 
Pour ma défense, je rajouterais qu' à environ 5km de l'arrivée j'ai eu un p*tain de mal de dos qui m'a empêché de courir, du coup j'ai du marcher pendant les 4 derniers km avant le bitume et perdu un bon paquet de temps et place...
Mais sinon un super trail même si pour le coup j'ai pris une veste.
Dommage après le 3h04 sur le 25 km que j'ai fait il y a 2 semaines environ.

sabfer

Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par CanadaVeloClub le Mar 6 Mai - 19:24

Bien joué les gars vous avez réussi à finir déjà , avec plus ou moins de douleurs :p

Perso je cours assez souvent mais j'ai jamais essayé de faire de très longues distances , ma plus grande distance a était  12 km ^^

CanadaVeloClub

Messages : 120
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Sam 10 Mai - 14:31

CanadaVeloClub a écrit:Bien joué les gars vous avez réussi à finir déjà , avec plus ou moins de douleurs :p

Perso je cours assez souvent mais j'ai jamais essayé de faire de très longues distances , ma plus grande distance a était  12 km ^^


Finir c'est quand même le minimum quand on s'entraîne autant.
Sinon 28 km c'est pas du très long c'est a peine du moyen mdr pour du très long tu dois visé 100 et plus lol

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par victorien le Jeu 22 Mai - 13:27

Salut la compagnie,
Je profite de mes vacances pour me remettre à courir, que dire à par que ça fait un bien fou.
Lundi matin, première sortie avec un temps magnifique et pas mal de vent j'ai fais 12km en 1H20 avec dedans 3 poses pour s'étiré un peu et récupéré.J'avais le dos en compote avec le kart du dimanche.

Vu que le temps n'était pas idéal j'ai attendu aujourd'hui pour faire la seconde sorti sur les bords de la loire, verdict 15km, 1h30 avec 2 arrêts de 5 minutes pour s'étirer. Encore pas mal de vent de face, toujours du mal au dos en fin de parcours, mais de très bonne sensations.

Je vais essayer de faire une dernière cession en fin de semaine, après le plus dure sera d'aller courir après le taf les soirs à partir de la semaine prochaine mais si j'y arrive je devrais vite aller de plus en plus vite.

victorien

Messages : 541
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 32
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Jeu 22 Mai - 21:13

Sa fait plaisir de voir que certain se remotive pour aller courir ^^

De mon côté, pas grands chose depuis ma dernière course. J'avais prévu de prendre deux semaines de repos pour me remettre des petits souci que j'avais à la cheville et au genoux. J'ai tenu une semaine sans courir mais le lundi suivant j'étais partis pour une sortie de 3h avec presque 2000m D+ pour seulement 16km ^^
J'ai couru une autre fois mais seulement 1h et presque que du plat.

Les sensations sont moyenne est mitigé. J'ai pas mal à la cheville mais je sens qu'elle est pas vraiment au top et qu'un léger mouvement pourrait la refaire sauté. Pour le genoux sa devrais le faire mais on sais jamais.
Par contre j'ai une douleur bizarre derrière la cuisse. Quand je cours je ressens rien du tout. Pas de douleur, ni de gène, rien. Quand je suis assis sur une chaise le fait de comprimé ma cuisse me crée une douleur au muscle. Je sais pas d'ou sa vient mais je pense m'y pencher dessus rapidement pour évité que sa empire.

Sinon, je me suis inscrit pour une petite course de 25 km avec 270m D+. C'est une course spéciale car le départ est à 20h donc autant dire que la moitié de la course se fera de nuit. J'espère finir en 2h30 même si secrètement j'espère mieux.
Le résultat dimanche matin.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Don Carlito le Jeu 22 Mai - 22:01

Coucou, j'ai couru ce soir, perso. Première sortie avec mes nouvelles chausssures, les anciennes commençaient à être vraiment abimées, après seulement 6 mois. Tiens, parenthèse chaussures donc :
Mes anciennes chaussures sont un modèle top niveau je pense, des NB 1080 v3.
Là j'ai opté pour des chaussures de trail, même si je cours en partie sur bitume, j'ai pas mal de passage dans des chemins vallonnés. Donc j'ai pris les Kalenji kapteren xt4 ; vraiment pas comparables aux autres, elles sont plus lourdes, et j'avais l'impression de taper des pieds par terre, les NB sont vraiment d'un autre standing. Mais bon mes kalenji me serviront sans doute en rando cet été en montagne, c'est pas un achat gaché. Et puis sans doute le temps de m'y faire.

Bref pour ma sortie de ce soir, rien de bien notable, toujours la même boucle de 12km3 en un peu moins d'une heure. Aujourd'hui 4m45 au kilo en moyenne (mon record, 4m35 sur ce parcours et mon pire, 5m je dirais) donc dans mon allure habituelle.

Bon sinon Pat, j'ai l'impression que tu peux faire bcp mieux que 2h30, non ? Tu cours mieux que moi, et sur le profil dont tu parles, je miserais pour moi sur 2h-2h10. Tu crois pas ?
(j'ai fait il y a qq semaines 1h44 sur un semi marathon (seul, à l'entrainement), avec en gros 150m D+).

Don Carlito

Messages : 1495
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 31
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Jeu 22 Mai - 23:22

Je pense pouvoir faire mieux en effet mais il faut aussi que je précise que j'y vais pas pour faire un gros chrono. J'y vais pour profité et aussi pour retrouvé de bonne sensation et prendre de la caisse.

Puis j'ai toujours dis que sur le plat, j'avancé pas ^^ On verra bien mais je pense finir en 2h15 au mieux.

Côté chaussures, j'ai moi aussi était très déçu par les kalenji même si c'était pas le même modèle que toi Don. Lourde aux pieds, qui n'on pas de dynamisme et surtout qui échauffe beaucoup les orteils. Les cloques sous les ongles de pieds sa fait hyper mal.

Je resterais chez Asics ou alors je monterais en gamme en visant des Salomon.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par patfide le Mar 27 Mai - 3:19

Bon voila en gros le résumé de la course de samedi soir.

Je ferais vite car j'en garde pas un bon souvenir t'en d'un point de vue sportif, que d'un point de vue organisation.
Pour vous rappelez la course : Raid Aventure Pelissanne (25 km et 270m D+).

Déjà pour commencé, je m'étais inscrits sans même savoir où c'était. Résultat 50 min de route  Mad 
Organisation très légère. J'arrive et impossible de trouvé le stand pour retiré les dossards. Obligé de demandé à plusieurs bénévoles avant d'y arrivé. Sa commence bien.

Une fois sur la ligne de départ, ont nous annonces que la course fait 25 km mais avec 700m D+, ce qui change pas mal de chose surtout de nuit. La aussi l'organisation pas au top. Puis ont nous annonces que le départ est retardé de 10 min.

Le départ est enfin donner. Je pars tranquille. Les sensations ne sont pas au mieux mais les jambes tournent sans efforts. Je gagne rapidement des place et me retrouve dans les 50 premiers. Le rythme et correcte et je force pas car je sais qu'il faut en garder.
Dans les 10 premiers km, je suis vraiment bien. Sa me surprend même. Je dois être dans les 30 voir 40 premiers. Le temps est idéal et à ce rythme je finirais en 3h max.

La suite de la course ce passe tout aussi bien. Je suis avec un groupe de coureur qui garde un bon rythme. La signalisation du parcours laisse à désiré et plusieurs fois nous avons failli prendre le mauvais chemin. La nuit arrive ce qui aide pas pour ce repéré. La frontale fait le taf mais j'arrive quand même à prendre une gamelle. Rien de grave.

Deuxième ravitos et les chose sérieuse commence. Nous sommes au 16 km. Je suis toujours dans le rythme. Sa monte et j'aime sa puis la grosse descente technique arrive et je la passe facile. Puis c'est un peu de vallon qui surgis et c'est là que mon corps décide de tout laisser tomber.

J'ai d'un coup plus de jambes. Les forces me lâche alors que j'avais l'impression que tout aller pour le mieux. C'est a rien y comprendre. J'essaye de marcher un peu pour récupéré puis je prend un gel mais rien a faire sa ne reviens pas. Les minutes filent et les place aussi. Je commence a ragé car j'avance plus ou presque plus. J'arrive à trottiné 200 m max puis de nouveau plus rien.

A trois km de l'arrivé on ce retrouve à nouveau en ville sur du bitume. Je retrouve une petite foulée et j'arrive à finir la course en trottinant.
Je passe la ligne en 3h32min et en termine en 140 ème position. Autant dire que j'ai perdu un nombre de place énorme.

Le pire arrive. Un collègue qui à aussi fait la course avec son GPS me dis que finalement nous avons parcouru 27.1 km et presque 900m D+. Je me dis alors qu'il doit y avoir un souci mais beaucoup d'autres traileurs tombent sur les même chiffres ou presque.
La chose qui me rassure c'est qu'il y a quand même 310 finisseur donc je fini dans la première moitié même en finissant à la rue.


Je retiens que l'organisation étaient vraiment pas top. Le tracés avait était mal mesuré et mal balisé. Les ravitos était trop pauvres (surtout celui de l'arrivé).
Autant dire que je referais pas cette course.

patfide

Messages : 646
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 27
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: La course à pied sous toute ces formes.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum