Alastair GILTINAN, le nouvel Urnaghan ?

Aller en bas

Alastair GILTINAN, le nouvel Urnaghan ? Empty Alastair GILTINAN, le nouvel Urnaghan ?

Message par La Route est Belle le Lun 2 Sep - 18:25

Rendez-vous à Darwin, au nord de l'Australie, avec Alastair GILTINAN.

Radyjostancija Biełaruś: - Vous êtes un nouveau visage du peloton. Pourriez-vous vous présenter ?
Alastair Giltinan: - Je viens de fêter mes 21 ans, mais j'entame déjà ma quatrième saison chez La Route est Belle, en 1ère division. Je suis australien, d'origine irlandaise. Lors de ma saison 23 chez les juniors, j'ai gagné largement le classement individuel, devant Kaupas et Petetin. Pour les victoires, ç'a été plus dur... Je fais 35ème de ma première course, un cyclo. J'étais un peu désespéré, mais je l'ai emporté à la suivante, le clm de Rhodes. C'est là où Mariano Bartali, le manager, m'a contacté. Ensuite, je fais 2 à la Ronde de l'Izard, derrière Woods, le début d'une longue série. 4ème à Paris-Roubaix et au Ronde van Vlaanderen (je passe correctement les pavés, ça me rappelle le désert), une place de 3 sur le Tour du Complot, derrière Mikus et Renzetti, 6ème du Romance Tour, à nouveau derrière Mikus et Kaupas, mais aussi Zavoczky, Rico et Coleman. Je fais aussi 2ème derrière Serfozo sur le Tour de France, et je prends ma revanche juste après. Comme j'ai gagné la Vattenfall dans la foulée, je me suis retrouvé leader chez les juniors. C'est dingue la pression que ça vous met. J'ai eu des stars du vélo au téléphone, pour signer dans les teams les plus prestigieuses, mais j'étais un fan absolu d'Urnaghan, alors j'avais déjà décidé dans ma tête d'aller chez LREB.

Radyjostancija Biełaruś: - Vous vous souvenez de toutes vos courses !
Alastair Giltinan: - Quand j'ai un peu de vacances, je passe mon temps sur wikidot. Il paraît qu'Urnaghan n'a jamais regardé une course, il n'a même pas d'ordinateur, mais moi j'aime ça ! (rires) J'ai gagné encore la Klasika cette saison-là, à Donostia. Depuis, je me suis installé au Pays Basque, c'est joli et c'est plus simple pour le calendrier européen.

Radyjostancija Bielarùs: - Vous aviez donc un profil de coureur de classiques ?
Alastair Giltinan: - J'avais surtout un gros moteur, pour mon âge. Paradoxalement, je passe plutôt mal les bosselettes, je n'ai pas les fibres (rires). On dit que je suis un diesel. Je préfère la montagne. Enfin, j'ai découvert ça en Europe, parce qu'à 16 ans, je n'avais encore jamais gravi un col. Ca m'a d'ailleurs manqué un peu, je me suis fait battre par Kaupas -encore lui - au GT de mes 18 ans, par Ellefsen au GT de mes 19 ans... Quatre belles victoires chez les amateurs, et une nouvelle collection de places d'honneur...

Radyjostancija Biełaruś: - Et puis, patatras ! La saison dernière, zéro bouquet, et vous disparaissez des classements du GT...
Alastair Giltinan: - La saison passée a été dramatique pour l'équipe. Enfin, pas la saison, l'étape d'Angren-Konurdek. On avait bien préparé notre affaire. Cathal (O'MARA, ndlr), pour les U22, Anthony (CHEVALIER, ndlr) pour les U18, et moi, nous avions tous le GT comme objectif, et de bonnes chances de l'emporter. Je tenais Ellefsen à la gorge (rires). C'a été surtout horrible pour Ailill (URNAGHAN, ndlr), c'était vraiment un Tour taillé pour lui, et il avait bien travaillé le clm. Et là, au ravito, pas de musette, pas de voiture suiveuse...

Radyjostancija Biełaruś: - On dit que le manager s'était endormi dans une pizzeria ?
Alastair Giltinan: - (En colère) Le manager ? Mais il n' y est pour rien, le manager... Il s'est fait piéger par un autre. Ailill finit le Tour à 3m28 de Fleming, il a perdu 3m29 ce jour-là. Nous autres, les jeunes, c'est pareil. Mais je n'étais pas si triste pour moi, surtout pour l'Irlandais, qui méritait une autre sortie... Rendez vous compte: sans ce coup du sort, il pouvait viser le triplé en GT... Maintenant, il est parti sous d'autres cieux, le coeur brisé...

Radyjostancija Biełaruś: - Et vous ? Resterez-vous ?
Alastair Giltinan: - Ellefsen et sa bande m'ont offert une grosse somme pour rejoindre Aile de Faucon. Ellefsen est un grand champion, mais c'est mon adversaire. Je ne vais pas courir avec lui mais contre lui. Aile de Faucon est un mythe, chez les managers du circuit, mais je suis bien dans ma petite entreprise familiale. Je cours avec Cathal (O'MARA) et Alexander (KANAPYANOV, ndlr), on s'entend très bien. On voit un peu moins Aarjen (GHYSELINCK, ndlr). (Rires) Lui, il est complètement isolé dans une structure "Charlotte aux Fraises", montée rien que pour lui. Il a un pied dans l'équipe et un autre au bal des princesses ! Mais il est drôlement fort, ça vous pouvez me croire !

Radyjostancija Biełaruś: - Quels sont vos objectifs cette saison ?
Alastair Giltinan: - Je cours pour la première fois en D1 ce soir. La Diagonale Corse. On a dit que les organisateurs avaient lourdement insisté auprès des trois parrains, le Suédois, le Biélorusse et l'homme-qui-portera-sur-sa-conscience-la-mort-d'Urnaghan. Ils n'avaient pas besoin de moi, avec Lundgren, Roche, Skema et Venter. Je m'entraîne en foncier depuis un petit moment, et je ne suis qu'à 75% de ma forme. Mais si je termine derrière ces quatre-là, qui ont un an de plus, ça sera formidable. Sinon, je vise bien sûr le GT, on essaiera de ne plus commettre la même erreur.



La Route est Belle

Messages : 409
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum